Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Intercommunalités XXL

La nouvelle carte intercommunale à la loupe

Publié le 13/12/2016 • Par Jean-Baptiste Forray • dans : A la une, France

puzzle
Flickr CC by John Hritz
Les groupements qui verront le jour au 1er janvier 2017 compteront 28 communes en moyenne, contre 17 auparavant. Les intercommunalités de plus de 50 communes représentent 22% des fusions, selon une étude de l'Assemblée des communautés de France.

D’après les derniers relevés de la direction générale des collectivités locales, le nombre d’intercommunalités va baisser au 1er janvier 2017 de 39 %, passant de 2 063 à 1 264. Un méga-chantier lancé par la loi portant Nouvelle organisation territoriale de la République (NOTRe) du 7 août 2015. « Du jamais vu dans un délai aussi bref », rappelle le délégué général de l’Assemblée des communautés de France, Nicolas Portier.

Dans son « panorama prévisionnel de la nouvelle carte intercommunale au 1er janvier 2017 », l’ADCF passe à la moulinette les données de la DGCL. Il en ressort que le nombre de communes par groupement culminera à 28, contre 17 auparavant. Un chiffre qui plafonnait à 13, à la veille de la loi portant réforme des collectivités territoriales du 16 décembre 2010. Un texte, à l’origine, d’un premier reformatage des EPCI à fiscalité propre.

A l’époque, le principe même de l’intercommunalité à fiscalité propre suscitait encore des tirages parmi les élus, certains maires refusant d’y participer. Les sénatoriales d’octobre 2011 avaient mis un peu plus d’huile sur le feu.

8 groupements de plus de 100 communes

Mais le gouvernement Ayrault, en 2012, avait repris à son compte l’impératif de couverture totale du territoire en EPCI à fiscalité propre. Il avait aussi, et surtout, mené à bien un premier chantier de rationalisation de la carte des intercommunalités.

Beaucoup plus volontariste, la loi NOTRe fixe un seuil démographique de 20 000 habitants modulable en fonction de la densité démographique principalement.
Les premières maquettes que les préfets ont soumises aux élus n’ont, dans une majorité de cas, pas suscité d’opposition massive. L’accord ...

Article réservé aux abonnés gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

La nouvelle carte intercommunale à la loupe

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X