En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X

Club Prévention Sécurité

 

Réagir

Statistiques

Les principales tendances de l’insécurité en 2015 – rapport de l’ONDRP

Publié le • Mis à jour le • Par • dans : Documents utiles, France, Veille documentaire prévention-sécurité • Club : Club Prévention-Sécurité

0

Commentaire

Réagir

© Fotolia

Diminution des atteintes aux biens, stabilité des violences physiques, baisse du sentiment d'insécurité... Dans un contexte marqué par le terrorisme, les résultats de l'enquête annuelle de l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales révèlent un tableau loin d'être catastrophique. Synthèse.

 

Si l’année 2015 restera marquée par les attentats de Paris, la nouvelle enquête annuelle de victimation présentée par l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) et l’Institut national de la statistique (Insee) révèle une certaine inflexion dans l’évolution de la délinquance et du sentiment d’insécurité en France.

En voici les principaux enseignements selon l’ONDRP :

  • Nouvelle accentuation de la baisse des vols liés aux véhicules à moteur ainsi que des actes de vandalisme contre la voiture.
  • Forte hausse des retraits frauduleux sur compte bancaire, qui s’inscrit, elle aussi, dans une tendance antérieure.
  • Baisse assez marquée des vols et tentatives de vol personnels sans violence, ni menace.
  • Augmentation de certaines atteintes hors ménage visant les femmes, les violences physiques d’une part et les insultes d’autre part.
  • Une diminution du nombre d’hommes victimes de violences physiques ou menaces hors ménage.
  • Hausse de la part des femmes au sein de l’ensemble des victimes de violences hors ménage : elle s’approche du seuil de 60 %, sachant qu’elle dépasse déjà 65 % pour les violences intra ménage.
  • Diminution de la proportion de personnes déclarant ressentir de l’insécurité à leur domicile ou dans leur quartier.
  • Nouvel accroissement, de plus de 12 points cette fois, de la part des personnes considérant le terrorisme comme le problème le plus préoccupant dans la société française actuelle. Elle est désormais supérieure à 30 % alors qu’elle n’atteignait pas 5 % avant 2015.
  • Poursuite de la hausse de la fréquence d’observation de phénomènes de drogue dans le quartier.
  • Consolidation en 2016 de l’augmentation de 10 points du niveau de satisfaction pour l’action de la police et de la gendarmerie qui était intervenue entre 2014 et 2015.

Haut de page

Cet article est en relation avec

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Thèmes abordés Prévention de la délinquanceSécurité publique

0 Commentaire

Ajouter un commentaire
  1. Ajouter un commentaire

      Votre e-mail ne sera pas visible

    Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - 17, rue d'Uzès 75018 Paris cedex 02 ou en cliquant ici.