Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Sécurité privée

Jusqu’où aller dans la coproduction avec la sécurité privée ?

Publié le 06/12/2016 • Par Eric Leroy-Terquem • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité

Cy58JPoXAAAkSmT
Ministère de l
A l’occasion de l’une de ses dernières interventions en tant que ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve a profité le 5 décembre des Assises de la sécurité privée pour lancer des nouvelles mesures destinées à accroître la coopération public-privé. Les acteurs de la sécurité privée ont quant à eux formulé le souhait d’être davantage associés à la définition de la politique de sécurité intérieure.

« Les acteurs de la sécurité privée sont très souvent appelés par les villes au dernier moment alors que leur expertise pourrait être mieux exploitée ! » Ce cri du cœur a été lancé par Claude Tarlet, président de l’Union des entreprises de sécurité privée (USP), lors des quatrièmes assises de la sécurité privée, le 5 décembre. Interrogé sur les moyens d’accroître la coopération entre les différents acteurs de la sécurité, le président de l’USP a regretté que la parole des acteurs de la sécurité privée ne soit pas suffisamment prise en compte, en amont, dès la conception des dispositifs de sécurité dans le cadre de manifestations. « S’il y a un progrès concret à faire pour contribuer au partage des cultures, c’est de mettre en place un comité de pilotage placé sous les autorités du préfet ...

Article réservé aux abonnés Club prévention sécurité
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club prévention sécurité

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion

Thèmes abordés

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Commentaires

Jusqu’où aller dans la coproduction avec la sécurité privée ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X