En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X

Club RH

 

Réagir

Statut de la fonction publique

Sapeurs-pompiers : des mesures sont-elles envisagées pour remédier aux conséquences du reclassement des lieutenants ?

Publié le • Par • dans : Réponses ministérielles, Réponses ministérielles prévention-sécurité, Réponses ministérielles RH

0

Commentaire

Réagir
Découvrez le club

Cet article est paru dans
Le Club Prévention Sécurité

 

Les « anciens lieutenants » de sapeurs-pompiers professionnels, intégrés lieutenants de 1ère classe dans le nouveau cadre d’emplois de lieutenant au dernier échelon bénéficient de l’indice brut terminal 614 au lieu de l’indice brut terminal 638 dans leur ancien cadre d’emplois. Cependant, la réforme de la filière a permis un meilleur déroulement de la carrière des lieutenants avec la création d’un cadre d’emplois comprenant trois grades, au lieu de deux précédemment. La création d’un troisième grade permet aux anciens majors et lieutenants, par le biais de l’avancement dans ce nouveau cadre d’emplois de lieutenant d’atteindre en fin de carrière l’indice brut terminal 675 (638 auparavant).

L’article 28 du décret n°2012-522 du 20 avril 2012 portant statut particulier du cadre d’emplois des lieutenants de sapeurs-pompiers professionnels a permis enfin de privilégier jusqu’au 31 décembre 2015 l’avancement au grade de lieutenant hors-classe de ces anciens lieutenants, intégrés au grade de lieutenants de 1ère classe, avec un quota de 15 %. Passée cette date, l’avancement au dernier grade peut être effectué au choix, conformément au droit commun de la fonction publique territoriale, dans la limite des dispositions de l’article 15 de ce décret. Il n’est donc pas envisagé de nouvelle disposition.

Haut de page

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

0 Commentaire

Ajouter un commentaire
  1. Ajouter un commentaire

      Votre e-mail ne sera pas visible

    Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - 17, rue d'Uzès 75018 Paris cedex 02 ou en cliquant ici.