Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Emploi

Expérimentation territoires zéro chômeur : les premiers contrats d’embauche en janvier

Publié le 05/12/2016 • Par Rouja Lazarova • dans : France

Pôle emploi
Fotolia
Le président et le directeur du Fonds d’expérimentation territoriale contre le chômage de longue durée, Louis Gallois et Patrick Valentin, en compagnie de représentants des 10 territoires retenus pour l’expérimentation, ont fait un point le lundi 5 décembre. 2 000 chômeurs longue durée ont été identifiés et pourraient signer leur contrat d’embauche à partir de janvier 2017.

 

A la veille du lancement de « l’expérimentation territoires zéro chômeur longue durée », l’effervescence a visiblement gagné les acteurs. Du côté des territoires et du Fonds d’expérimentation, tout le monde se dit prêt alors que certaines questions ne sont pourtant pas réglées. A titre d’exemple, seuls 6 territoires sur les 10 retenus le 22 novembre dernier ont créé leur « entreprise à but d’emploi » (EBE) : Mauléon (79), Pipriac et Saint-Ganton (35), Pays de Colombey et du sud Tulois (54), Jouques (13), la communauté de communes Entre Nièvre et Forêts (58), Colombelles (14).

Des « entreprises à but d’emploi » encore trop peu nombreuses

Les EBE sont pourtant la cheville ouvrière de l’expérimentation. Abondées par le Fonds d’expérimentation territorial contre le chômage de longue durée (ETCLD), elles ont pour mission de recruter les candidats en CDI pendant cinq ans, et de prospecter en permanence pour trouver et créer de nouveaux emplois. « Sur les autres territoires, les structures sont sur le point de naître », assure David Chiron du Fonds ETCLD. « Pour l’instant, les EBE ont choisi de se constituer en association, mais à l’avenir, certaines pourraient prendre la forme d’une SCIC ou d’un groupement d’employeur », précise-t-il. Cette semaine, le Fonds ETCLD, doté de 14 millions d’euros, entame les discussions avec des acteurs des dix territoires, afin d’élaborer les conventions qu’il va signer avec les EBE. Il entend finaliser ces documents pour le 12 décembre, lorsque se tiendra son Conseil d’administration.

2 000 demandeurs ...

Article réservé aux abonnés gazette

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Expérimentation territoires zéro chômeur : les premiers contrats d’embauche en janvier

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement