Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Data

De l’urgence de protéger les données personnelles

Publié le 08/12/2016 • Par Claire Chevrier • dans : Dossiers d'actualité, France, Innovations et Territoires, Régions

Contrôle ordinateur
Fotolia
Le règlement européen de 2018 sur les données personnelles impose une obligation de résultats avec la mise en place de procédures de documentation et de sécurité.Les collectivités doivent nommer, d’ici au 25 mai 2018, un délégué à la protection des données et se mettre en conformité avec la loi, sous peine d’une très lourde amende.Il s’agit de désigner au plus vite une personne qui recense tous les traitements de données à caractère personnel, prépare les procédures spécifiques et sensibilise les agents.

La loi pour une République numérique, applicable courant 2017, et le Règlement général sur la protection des données (RGPD), qui lui, entrera en vigueur en 2018 dans tous les pays de l’Union européenne, contribuent à mieux protéger les données à caractère personnel, et donc la vie privée des citoyens.

Des amendes dissuasives

Les sanctions financières fixées sont dissuasives : « Les amendes qui sont de 300 000 euros maximum aujourd’hui, vont passer à 3 millions début 2017, et à 10 ou 20 millions d’euros à partir du 25 mai 2018. Les collectivités doivent vraiment prendre conscience du fait qu’elles sont soumises à la loi informatique et libertés et à ce nouveau règlement », souligne Virginie Langlet, correspondante informatique et libertés (CIL) du conseil départemental des Alpes-Maritimes (1,1 million d’habitants).

Pour celles qui n’ont encore rien mis en œuvre en termes de données à caractère personnel, le RGPD constitue une marche très haute à franchir…

Il impose à toutes les collectivités, quelle que soit leur taille, de se doter d’un délégué à la protection des données (DPO) d’ici au 25 mai 2018. Toutefois, l’article 37 du règlement autorise à avoir un délégué mutualisé ou en sous-traitance, via par exemple un contrat de service. Si un correspondant informatique et libertés existe déjà, il pourra être nommé DPO.

Incontournable délégué

Ce délégué deviendra incontournable. « Attention toutefois à ne pas confondre vitesse et précipitation, prévient maître Isabelle Cantero, avocat au sein du cabinet Caprioli & Associés. Avant de nommer ce DPO, s’il est en interne, certaines grandes collectivités mettent en place un comité de pilotage afin d’envisager quel sera le meilleur positionnement dans l’organigramme. »

Le ...

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

De l’urgence de protéger les données personnelles

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X