Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Finances locales

Les experts-comptables se rapprochent des collectivités

Publié le 01/12/2016 • Par Cédric Néau • dans : Actualité Club finances, France

Comptabilité
Olivier Le Moal Fotolia
Soucieux de diversifier leurs activités, les experts-comptables veulent mettre l’accent sur leur rôle de conseil notamment auprès des petites et moyennes villes, secouées par les évolutions institutionnelles et particulièrement par la loi NOTRe.

Les experts-comptables toquent à la porte des collectivités. Même si ce n’est pas vraiment nouveau, le cadre juridique a suffisamment évolué pour leur permettre de revendiquer un rôle « complémentaire aux comptables publics dans le champ du conseil et de la prospective financière », résume un professionnel venu assister, mercredi 30 novembre, à la journée du Club secteur public de l’Ordre des experts-comptables, dont le thème était les applications et les impacts sur les communes de la loi NOTRe.

Preuve de la publico-compatibilité de cette profession vue parfois avec défiance par les agents comptables territoriaux, la présence de Michel Sapin, ministre de l’Economie et des Finances en ouverture, mais surtout celle, dans les travées d’élus locaux dont le métier de base est ou était… expert-comptable. « C’est le cas dans de nombreuses petites et moyennes villes », note ainsi Françoise Larpin, associée et directrice nationale service public local chez KPMG.

La double compétence apparaît en effet utile pour l’optimisation financière ou la recherche de financement de nouveaux équipements. « La seule réponse financière ne résout rien sans l’intégrer dans une stratégie plus globale où l’ingénierie financière et la capacité à aller chercher des fonds privés deviennent nécessaire à notre métier », remarque Frédéric Robinne, directeur général des services de Moulins-sur-Allier (Allier, 20 000 hab.)

La baisse continue des dotations de l’Etat, couplée aux profondes mutations liées à loi NOTRe, mais aussi aux lois Maptam ou Alur, fait d’ailleurs dire à Michel Vergnier, trésorier de l’AMF : « maintenant, il faut laisser les élus tranquilles et mieux les former à toutes ces évolutions institutionnelles et financières ».

Pacte financier et mutualisation

Ce n’est en effet pas un luxe. Réorganisation des schémas intercommunaux oblige, le pacte fiscal et financier et l’intensification de la mutualisation deviennent indispensables, voire obligatoires notamment pour les collectivités signataires d’un contrat de ville.

Pourtant, « si une interdépendance opérationnelle existe déjà depuis longtemps à travers des fonds de concours par exemple, très peu l’ont formalisé juridiquement par un document », constate Claire Delpech, responsable finances et fiscalité de l’Assemblée des communautés de France (AdCF).

Les collectivités doivent donc apprendre à définir et formaliser les contenus, les objectifs et les moyens de ces outils qui promeuvent « l’intercommunalité au rang d’échelon pertinent », analyse Patrice Raymond, maître de conférences, directeur et fondateur du master 2 professionnel « Finances des collectivités territoriales et des groupements » à l’université de Bourgogne, mais également élu local de Chaignay (Côte-d’Or, 540 hab.) « Les petites collectivités n’y arrivent plus, même si l’échelon communal sera celui qui restera », veut croire Michel Vergnier.

En attendant, l’heure est au transfert de compétences dû aux fusions des EPCI. Or, si l’aspect qualitatif est un préalable indispensable, les collectivités doivent passer par une évaluation prévisionnelle des charges, en vertu du fameux article 1 609 nonies C du CGI, qui, « sous des allures techniques, est une question politique », glisse Françoise Larpin. « C’est le chiffre qui permettra à la lettre de la loi NOTRe d’atteindre ses objectifs », conclu Patrice Raymond.

Loi NOTRe – 30 Nov 16_def by lagazettefr on Scribd

 

Cet article est en relation avec les dossiers

1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les experts-comptables se rapprochent des collectivités

Votre e-mail ne sera pas publié

Bellanger

17/12/2016 09h36

Le contexte d’incertitudes dans lequel évoluent les collectivités locales et territoriales, amplifié par les nouvelles contraintes d’environnement, nécessite une nouvelle gestion de prévention, apte à contrôler les éventuels dérapages organisationnels, managériaux et financiers. Il est indispensable pour les collectivités de se donner les moyens d’anticiper et de maîtriser les risques, par une gestion de leurs décisions à moyen terme, qui garantira la conservation des grands équilibres futurs et la continuité de fonctionnement du service public local. De plus, il est fondamental, pour les élus locaux, de connaître la réalité de la situation financière afin de mieux ajuster les actions à mener et éviter, ultérieurement, toute dérive incontrôlée.

Parmi, les 10 missions essentielles de l’expert-comptable – également réalisables par les consultants – auprès des collectivités locales, vous noterez :

1. Mission de diagnostic financier d’une collectivité territoriale et de ses satellites
2. Mission d’aide à la conception et au suivi des procédures de contrôle interne dans la collectivité locale
3. Mission d’élaboration d’un plan pluriannuel d’investissement
4. Mission de mise en place de procédures de recensement, de valorisation et de suivi du patrimoine de la collectivité locale
5. Mission d’assistance lors du choix des formes de coopérations intercommunales
6. Mission d’assistance lors de la validation du rapport annuel du délégataire
7. Mission d’audit et d’analyse de contrat de délégation de service public
8. Mission de mise en place des procédures d’attribution, de contrôle et de suivi des subventions versées (dossier d’attribution d’aides)
9. Mission d’évaluation des politiques publiques locales
10. Mission d’assistance lors d’interventions économiques de la collectivité locale

Commenter
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X