En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X
Déposez votre CV Fournisseurs du secteur public

Logo Gazette.fr

 

Réagir

Développement économique

Gilles Pinson : « Le nouveau moment urbain a attisé les appétits des investisseurs »

Publié le • Mis à jour le • Par • dans : Dossiers d'actualité, France

0

Commentaire

Réagir

Gilles PINSON, sociologue © RODOLPHE ESCHER

Ironie de l'histoire : les politiques de contingentement de la voiture en ville, à l'origine portées par des maires militants PS, ont favorisé la gentrification et, in fine, la standardisation de l'action publique. Entretien avec le spécialiste des métropoles Gilles Pinson, professeur de Sciences Po Bordeaux.

Voir le sommaire

Cet article fait partie du dossier

Les villes font-elles toutes la même chose ?

Quels sont les caractéristiques communes des maires des grandes villes que le politologue Jean-Pierre Gaudin appelle les technotables ?

Ces élus, que, pour ma part, j’appelle les « leaders urbains », sont beaucoup plus investis que leurs prédécesseurs dans la définition de stratégies urbaines, l’élaboration de politiques publiques et la négociation avec les partenaires extérieurs. Avec la crise de la représentation, ils cherchent leur légitimité dans la réalisation de politiques publiques, dans les grands projets, dans la promotion d’une marque urbaine plutôt que dans le quadrillage électoral, parfois clientéliste, de leur territoire. D’une certaine manière, dans leur stratégie de légitimation, ils prennent acte du déclin des identités de quartier, des lieux de sociabilité liés à des groupes sociaux très ancrés dans le territoire, de la mobilité accrue des individus qui passent dix ans de leur vie dans une ville avant de repartir. Pour capter le vote de ces urbains mobiles, mieux vaut créer une nouvelle fierté citadine autour des grands projets et des événements plutôt que de chercher à les fidéliser grâce à des structures pérennes d’encadrement politique.

Quels sont les maires qui incarnent cette transformation ?

A l’origine, il s’agit de maires militants PS, élus pour la première fois en 1977 sur un programme de contestation des politiques de l’Etat qui, peu à peu, se sont professionnalisés et sont devenus des maires visionnaires, des maires-leaders. Jean-Marc Ayrault, à Saint-Herblain, puis à Nantes, Edmond Hervé à Rennes et, à Montpellier, Georges Frêche première manière en sont les meilleurs exemples.

Leurs politiques fondées sur le tramway, la piétonisation et le sauvetage du patrimoine ancien étaient à l’origine très marquées à gauche, très ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Nouvel utilisateur ? Créez votre compte

Offre pour l’ensemble des agents de votre collectivité, demandez un devis

Haut de page

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Thèmes abordés Démocratie localeFiscalité

VOUS ÊTES ABONNÉ AU MAGAZINE LA GAZETTE DES COMMUNES

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Le numéro d'abonné se trouve sur l'emballage plastique du magazine. Il s'agit de la série des 8 ou 9 premiers caractères du code présent au-dessus de l'adresse postale. Il peut comporter un / ou une lettre.

Dans les exemples ci-contre, les numéros d'abonné sont :
1/1234567 ou A1234567

J'ai jeté l'emballage du magazine. Comment retrouver mon numéro ?

Demandez votre numéro d'abonné auprès du service abonnement : 01 40 13 50 65

VOUS ÊTES ABONNÉ A LA GAZETTE OU AU CLUB PREMIUM

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné vous a été envoyé par e-mail.
Il est composé d’un chiffre puis d’un slash (/) suivi d’une série de 7 chiffres
(exemple : 1/2345678)

Vous ne retrouvez pas votre numéro d’abonné ?

Demandez le auprès du service abonnement :
0 820 320 901 (Numéro Indigo : 0.12€TTC/min)