En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X
Déposez votre CV Fournisseurs du secteur public

Logo Gazette.fr

 

Réagir

Listes électorales

Nouvelle-Calédonie : croisement de fichiers destiné à améliorer l’exhaustivité des listes électorales

Publié le • Par • dans : TO parus au JO

0

Commentaire

Réagir
 

Un décret du 29 novembre a pour objet de mettre en place et d’organiser un traitement de données personnelles permettant d’identifier les personnes majeures, résidentes en Nouvelle-Calédonie quelque soit leur statut civil (coutumier ou de droit commun) qui ne sont pas inscrites sur le liste électorale générale afin de pouvoir les sensibiliser sur la nécessité de procéder à leur inscription sur la liste électorale générale, si elles souhaitent se voir inscrire sur la liste électorale spéciale à la consultation.

Le décret détermine les personnes à identifier et les modalités de leur information. Il prévoit que les opérations de croisement de fichiers seront opérées, pour le compte de l’Etat, par l’institut de la statistique et des études économiques de la Nouvelle-Calédonie, avec le soutien d’agents du haut-commissariat de la République en Nouvelle-Calédonie ou d’agents du ministère des outre-mer nominativement désignés. Il identifie les fichiers ainsi que les données nécessaires au croisement. Il prévoit que des conventions seront conclues entre le représentant de l’Etat en Nouvelle-Calédonie, l’institut de la statistique et des études économiques de la Nouvelle-Calédonie et les autorités détentrices des données (direction de la gestion et de la réglementation des affaires coutumières, caisse de compensation des prestations familiales, des accidents du travail et de prévoyance des travailleurs salariés, dite CAFAT, provinces et les communes de Nouvelle-Calédonie).

Le décret prévoit également la sécurisation des opérations et le droit d’accès et de rectification, le délai de réalisation de ces opérations (deux mois) ainsi que le délai de conservation des résultats du croisement et les modalités de leur destruction.

Haut de page

Cet article est en relation avec

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

0 Commentaire

Ajouter un commentaire
  1. Ajouter un commentaire

      Votre e-mail ne sera pas visible

    Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - 17, rue d'Uzès 75018 Paris cedex 02 ou en cliquant ici.