Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Emploi

Coordination des acteurs de l’emploi : les espoirs des régions réduits en miettes

Publié le 29/11/2016 • Par Michèle Foin • dans : A la une, France

glass-1818065_640
marcelabr / Pixabay CC0 Public domain
Les articles 6 et 7 de la loi "Notre" donnent de nouvelles prérogatives aux régions en matière d’emploi. L’instruction ministérielle du 14 octobre 2016 détricote ces dispositions et réduit à néant toute ambition régionale de peser sur la stratégie de l’emploi.

L’Etat centralisateur a encore frappé. Myriam El Khomry, avec son instruction ministérielle du 14 octobre 2016, qui précise les conditions d’application des article 6 et 7 de la loi NOTRe, vient de refroidir les ardeurs des sept régions(1) qui espéraient coordonner les acteurs du secteur pour peser plus efficacement sur l’emploi de leur région. Dans un courrier adressé à la ministre du Travail le 21 novembre 2016, Régions de France et les sept présidents de région concernés, faisaient part de leur « stupéfaction » à la lecture de cette instruction ministérielle destinée aux Directeurs régionaux des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (Direccte), et élaborée sans concertation avec les régions.

Que dit la loi NOTRe ?

La compétence emploi, les régions en rêvent depuis longtemps. Durant les discussions relatives à la loi NOTRe, elles ont mené d’âpres discussions pour se voir confier cette compétence, en sus de l’orientation, de la formation professionnelle, et du développement économique. En vain. L’articles 6 de la loi NOTRe leur donnera finalement la possibilité d’élaborer une « stratégie coordonnée en matière d’emploi, d’orientation et de formation professionnelles » avec l’Etat et les acteurs de l’emploi. Et grâce à l’article 7, les régions qui le souhaitaient, peuvent demander à coordonner l’action des différents intervenants « notamment les missions locales, les plans locaux pluriannuels pour l’insertion et l’emploi, Cap emploi et ...

Article réservé aux abonnés gazette

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Coordination des acteurs de l’emploi : les espoirs des régions réduits en miettes

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement