logo
Adresse de l'article http://www.lagazettedescommunes.com/474037/lessonne-met-le-tri-sur-la-place-publique/

DÉCHETS
L’Essonne met le tri sur la place publique
Laurence Madoui | actus experts technique | France | Innovations et Territoires | Régions | Publié le 02/12/2016

Le syndicat intercommunal pour le recyclage et l'énergie par les déchets et les ordures ménagères (Siredom), qui regroupe 140 communes d'Essonne (818000 hab.), déploie des plateformes de proximité, à l’esthétique et aux services soignés, qui collectent les produits recyclables déposés par l’usager.


«On croule sous les demandes ! » constate le Siredom, qui enregistrait, avant la rentrée, des demandes de communes pour l’installation de 270 plateformes de tri, quand il projette d’en implanter 200 d’ici à la fin 2017. Déployées sur l’espace public depuis un an, une soixantaine d’entre elles étaient déjà opérationnelles cet été. Elles seront 110 fin décembre.

Ces sites alignent trois bornes semi-enterrées, recueillant les produits recyclables, à savoir le verre, les emballages et les papiers, apportés par les usagers. « Seule contrainte pour les communes d’accueil : disposer d’un espace de 50 m2, indique Michel Vialatte, directeur du Siredom, chargé du traitement des déchets et de la collecte en apport volontaire.

Un suivi en temps réel

Les plateformes sont dotées d’un mât d’éclairage à ...

CHIFFRES CLES

Budget

  • 58 000 € HT : coût d’une plateforme (équipements : 33 000 €, génie civil : 25 000 €).

 

Rentabilisation

  •  Temps de retour sur investissement estimé : 8 ans.


POUR ALLER PLUS LOIN


 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X