Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Climat

COP22 : les acteurs non-étatiques, rempart au climato-scepticisme

Publié le 25/11/2016 • Par Laurence Madoui • dans : France

cop22-une
COP 22
Ce ne fut pas la « COP de l’action » annoncée. Mais celle de la réaction à l’élection de Donald Trump. Pour le président de l’association 4D, Pierre Radanne, qui en tire les enseignements, quelques jours après la clôture, « la fumée blanche était sortie des négociations de la COP21, qui fut politiquement délicate mais médiatiquement facile. Ce fut l’inverse à la COP22». Récit.

Et si l’essentiel s’était joué avant la conférence de Marrakech ? Le 4 novembre dernier est entré en vigueur l’Accord de Paris, conclu le 12 décembre 2015 lors de la COP21 et ratifié en moins d’un an par 97 Etats, à l’origine de plus des deux tiers des rejets mondiaux de gaz à effet de serre (1).

Un préalable qui a favorablement pesé sur la 22è Conférence des parties à la Convention climat (COP22) de Marrakech (7-18 novembre 2016) plombée, au lendemain de son ouverture, par l’élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis.

« La délégation américaine était en larmes », rapporte un membre d’une ONG française. « Ce scrutin a mis la COP en difficulté, admet Pierre Radanne, président de l’association 4D, rôdé aux conférences de l’ONU sur le climat. Il aurait pu enclencher des marches-arrière de certains pays, si l’Accord de Paris n’avait pas été bétonné en amont. »

Stress-test

Avec l’élection-surprise du candidat républicain, pour lequel le réchauffement climatique relève du « canular », l’Accord de Paris a subi son « premier test de résistance », selon plusieurs observateurs de retour du Maroc. « L’ensemble de la communauté internationale a réaffirmé son attachement à la mise en œuvre du texte », souligne Paul Watkinson, chef de l’équipe du ministère de l’Environnement dédiée aux négociations climat.
« Tous les discours ont exprimé un soutien très fort à l’Accord de Paris, abonde Arnaud Leroy, député (PS) des Français établis hors de France. On avance, même si les Etats-Unis (2) appuient sur le bouton ‘pause’ ».

Le futur président américain menace d’annuler l’accord ? « Il n’y a pas eu d’effet domino : la Chine, l’Inde et même l’Arabie saoudite ont confirmé leur appui, apprécie Pascal Canfin, directeur du WWF. Cette bataille – imprévue et fondamentale – est ...

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec les dossiers

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

COP22 : les acteurs non-étatiques, rempart au climato-scepticisme

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X