En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X
Déposez votre CV Fournisseurs du secteur public

Logo Gazette.fr

 

Réagir

Climat

COP22 : les acteurs non-étatiques, rempart au climato-scepticisme

Publié le • Par • dans : France

0

Commentaire

Réagir

cop22-une © COP 22

Ce ne fut pas la « COP de l’action » annoncée. Mais celle de la réaction à l’élection de Donald Trump. Pour le président de l’association 4D, Pierre Radanne, qui en tire les enseignements, quelques jours après la clôture, « la fumée blanche était sortie des négociations de la COP21, qui fut politiquement délicate mais médiatiquement facile. Ce fut l’inverse à la COP22». Récit.

Et si l’essentiel s’était joué avant la conférence de Marrakech ? Le 4 novembre dernier est entré en vigueur l’Accord de Paris, conclu le 12 décembre 2015 lors de la COP21 et ratifié en moins d’un an par 97 Etats, à l’origine de plus des deux tiers des rejets mondiaux de gaz à effet de serre (1).

Un préalable qui a favorablement pesé sur la 22è Conférence des parties à la Convention climat (COP22) de Marrakech (7-18 novembre 2016) plombée, au lendemain de son ouverture, par l’élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis.

« La délégation américaine était en larmes », rapporte un membre d’une ONG française. « Ce scrutin a mis la COP en difficulté, admet Pierre Radanne, président de l’association 4D, rôdé aux conférences de l’ONU sur le climat. Il aurait pu enclencher des marches-arrière de certains pays, si l’Accord de Paris n’avait pas été bétonné en amont. »

Stress-test

Avec l’élection-surprise du candidat républicain, pour lequel le réchauffement climatique relève du « canular », l’Accord de Paris a subi son « premier test de résistance », selon plusieurs observateurs de retour du Maroc. « L’ensemble de la communauté internationale a réaffirmé son attachement à la mise en œuvre du texte », souligne Paul Watkinson, chef de l’équipe du ministère de l’Environnement dédiée aux négociations climat.
« Tous les discours ont exprimé un soutien très fort à l’Accord de Paris, abonde Arnaud Leroy, député (PS) des Français établis hors de France. On avance, même si les Etats-Unis (2) appuient sur le bouton ‘pause’ ».

Le futur président américain menace d’annuler l’accord ? « Il n’y a pas eu d’effet domino : la Chine, l’Inde et même l’Arabie saoudite ont confirmé leur appui, apprécie Pascal Canfin, directeur du WWF. Cette bataille – imprévue et fondamentale – est ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Nouvel utilisateur ? Créez votre compte

Offre pour l’ensemble des agents de votre collectivité, demandez un devis

Haut de page

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Thèmes abordés BiodiversitéChangement climatique

VOUS ÊTES ABONNÉ AU MAGAZINE LA GAZETTE DES COMMUNES

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Le numéro d'abonné se trouve sur l'emballage plastique du magazine. Il s'agit de la série des 8 ou 9 premiers caractères du code présent au-dessus de l'adresse postale. Il peut comporter un / ou une lettre.

Dans les exemples ci-contre, les numéros d'abonné sont :
1/1234567 ou A1234567

J'ai jeté l'emballage du magazine. Comment retrouver mon numéro ?

Demandez votre numéro d'abonné auprès du service abonnement : 01 40 13 50 65

VOUS ÊTES ABONNÉ A LA GAZETTE OU AU CLUB PREMIUM

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné vous a été envoyé par e-mail.
Il est composé d’un chiffre puis d’un slash (/) suivi d’une série de 7 chiffres
(exemple : 1/2345678)

Vous ne retrouvez pas votre numéro d’abonné ?

Demandez le auprès du service abonnement :
0 820 320 901 (Numéro Indigo : 0.12€TTC/min)