En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X

Club RH

 

Réagir

Fonction publique

Absentéisme pour raisons médicales : quelles idées évacuer, quelles solutions mettre en place ?

Publié le • Mis à jour le • Par • dans : A la Une RH, Dossiers Emploi, France, Toute l'actu RH

0

Commentaire

Réagir

Arrêt de travail médecin © Fotolia

L'Igas a dressé récemment un bilan négatif de l'expérimentation confiant à 6 CPAM le contrôle des arrêts maladie des fonctionnaires. Laquelle a été stoppée par un amendement au PLF 2017 qui renforce par la même occasion les moyens des collectivités pour contrôler les absences. De quoi alimenter les futurs débats sur ce sujet qui, déjà, "pollue" celui sur le temps de travail des fonctionnaires.

Voir le sommaire

Cet article fait partie du dossier

L'absentéisme des agents publics : un symptôme, des remèdes

Restaurer ou non le jour de carence, comment renforcer la politiques de lutte contre les absences et améliorer les conditions de travail… Les employeurs territoriaux continuent de s’interroger sur les façons de gérer au mieux l’absence des fonctionnaires pour raisons médicales, comme l’ont révélé les échanges lors de la conférence nationale de l’emploi territorial (Cnet) du 17 novembre dernier (lire l’encadré), sept jours après l’adoption d’un amendement au PLF pour 2017 renforçant les moyens, jugés aujourd’hui insuffisants, dont disposent les collectivités pour contrôler les arrêts de travail des agents.

Une problématique qui prend de l’ampleur, puisqu’un contentieux dans ce domaine s’est développé ces dix dernières années. Les agents n’hésitent plus à attaquer leurs collectivités.

 L’avis de l’ADRHGC sur l’amendement adopté

La possibilité pour les employeurs de renforcer les contrôles médicaux des arrêts de travail en élargissant les médecins autorisés à les pratiquer correspond à une attente des professionnels RH. Pour autant, un tel dispositif ne doit pas empêcher de se réinterroger sur le rétablissement de la journée de carence.

Justement, au lendemain de la Cnet était publié, sur le site de l’Inspection générale des affaires sociale le rapport sur l’évaluation du dispositif expérimental  – engagé par la loi de financement de la sécurité sociale de 2009 – confiant à six caisses primaires d’assurance maladie le contrôle des arrêts maladie des ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Nouvel utilisateur ? Créez votre compte

Offre pour l’ensemble des agents de votre collectivité, demandez un devis

Haut de page

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

VOUS ÊTES ABONNÉ AU MAGAZINE LA GAZETTE DES COMMUNES

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Le numéro d'abonné se trouve sur l'emballage plastique du magazine. Il s'agit de la série des 8 ou 9 premiers caractères du code présent au-dessus de l'adresse postale. Il peut comporter un / ou une lettre.

Dans les exemples ci-contre, les numéros d'abonné sont :
1/1234567 ou A1234567

J'ai jeté l'emballage du magazine. Comment retrouver mon numéro ?

Demandez votre numéro d'abonné auprès du service abonnement : 01 40 13 50 65

VOUS ÊTES ABONNÉ A LA GAZETTE OU AU CLUB PREMIUM

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné vous a été envoyé par e-mail.
Il est composé d’un chiffre puis d’un slash (/) suivi d’une série de 7 chiffres
(exemple : 1/2345678)

Vous ne retrouvez pas votre numéro d’abonné ?

Demandez le auprès du service abonnement :
0 820 320 901 (Numéro Indigo : 0.12€TTC/min)