En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X
Déposez votre CV Fournisseurs du secteur public

Logo Gazette.fr

 

Réagir

Communication

Communication : éviter les pièges des banques d’image

Publié le • Par • dans : France

0

Commentaire

Réagir

Ceci n'est pas un volcan d'Auvergne.
(Volcan Calbuco, Chili, photo prise le 24 avril 2015) Ceci n'est pas un volcan d'Auvergne. (Volcan Calbuco, Chili, photo prise le 24 avril 2015) © Andiseño Estudio - public domain -flickr

Niçois américains, plage française d'Afrique du sud, vignoble picard de Californie : plusieurs institutions publiques se sont fait pièger ces dernières années par des visuels issus de banque d'image. Des impairs pourtant faciles à éviter.

2012, la campagne de promotion de la région Picardie pour les vignobles de Champagne de l’Aisne utilise un visuel de la Napa Valley.

2013, le collectif Montagnes du Jura placarde dans le métro parisien des images de poudreuse prises en Autriche.

Janvier 2014, une famille souriante souhaite la bonne année aux Niçois, sur l’affiche de voeux municipale. En réalité, « Sophia, 28 ans, pharmacienne » et « Baptiste, 30 ans, né à Nice », ainsi que leur fils « Arthur », sortent de la banque d’image américaine Thinkstock, catégorie « famille heureuse avec enfant ».

Ces banques d’images (Getty, Fotolia, Istock, etc.) fournissent des visuels de qualité à prix modiques. Elles sont massivement utilisées par les agences de communication. Ces dernières assurent parfois aux collectivités clientes que « personne ne verra » que tel cliché a été pris dans l’Utah, et non dans les Alpes, ou dans une rue californienne et non française. A tort.

Végétation, enseigne de magasin, plaque de voiture, forme d’un horodateur, de multiples détails trahissent une photo.

L’Agence nationale de promotion du tourisme Atout France a lancé une vaste campagne en 2012 au Royaume-Uni, pour vanter le littoral de la moitié nord de l’hexagone. Un des visuels choisis montrait une plage…, apparemment parmi tant d’autres. Sauf pour un photographe sud-africain basé à Londres, qui a reconnu les rochers de Llandudno, au Cap !

La photo était disponible chez Veer et Webstockphoto, pour 499€. Une goutte d’eau, dans une campagne à plus de 700.000€. Une autre photo de la même campagne était prise sur une plage de Floride. Et pour vanter la Méditerranée, Atout ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Nouvel utilisateur ? Créez votre compte

Offre pour l’ensemble des agents de votre collectivité, demandez un devis

Haut de page

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Thèmes abordés Communication - marketingTourisme

VOUS ÊTES ABONNÉ AU MAGAZINE LA GAZETTE DES COMMUNES

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Le numéro d'abonné se trouve sur l'emballage plastique du magazine. Il s'agit de la série des 8 ou 9 premiers caractères du code présent au-dessus de l'adresse postale. Il peut comporter un / ou une lettre.

Dans les exemples ci-contre, les numéros d'abonné sont :
1/1234567 ou A1234567

J'ai jeté l'emballage du magazine. Comment retrouver mon numéro ?

Demandez votre numéro d'abonné auprès du service abonnement : 01 40 13 50 65

VOUS ÊTES ABONNÉ A LA GAZETTE OU AU CLUB PREMIUM

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné vous a été envoyé par e-mail.
Il est composé d’un chiffre puis d’un slash (/) suivi d’une série de 7 chiffres
(exemple : 1/2345678)

Vous ne retrouvez pas votre numéro d’abonné ?

Demandez le auprès du service abonnement :
0 820 320 901 (Numéro Indigo : 0.12€TTC/min)