En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X

Club Finances

 

Réagir

Citoyenneté locale

Budget participatif : les petites communes sont souvent les plus généreuses

Publié le • Par • dans : Actualité Club finances, France

0

Commentaire

Réagir

map © La Gazette

Rares sont les communes à s’être emparées du sujet du budget participatif. Réservé aux grandes villes, trop cher… Les arguments des territoires rétifs sont bien identifiés. Pourtant, le site Lesbudgetsparticipatifs.fr met fin aux clichés en publiant le classement des villes aux budgets participatifs les plus généreux et dans lequel les communes de toutes les tailles trouvent leur place.

 

 

L’enquête « Quel budget participatif est le plus généreux? » menée par Antoine Bézard, longtemps chargé de communication dans les collectivités, cherche à remettre de la distance entre un outil dans l’air du temps et une réalité du terrain souvent plus nuancée. « Les villes qui organisent des budgets participatifs aiment mettre en valeur les sommes dépensées pour donner la parole aux citoyens. Mais, grâce à ce classement, on constate surtout qu’il faut rapporter ces dépenses au nombre d’habitants pour voir si elles ont un réel impact sur la vie quotidienne ».

Un outil ouvert aux grandes comme aux petites communes

Premier enseignement de cette étude, la France compte actuellement 25 budgets participatifs dont 13 prennent place dans des communes de moins de 20 000 habitants. On reste donc très loin d’un phénomène d’ampleur nationale tout en parvenant à toucher des communes de taille diverse. Seconde leçon à tirer des observations d’Antoine Bézard, seules 12 % des communes s’étaient déjà lancées avant les élections municipales de 2014. Dans les 22 villes qui ont lancé leur programme cette année-là, l’immense majorité est dirigée par la gauche. Seuls trois exécutifs sont aux couleurs des républicains ou du centre.

Plutôt que de recenser la somme globale que dépense chaque commune, directement liée à sa démographie, Antoine Bézard a préféré retenir pour son classement le critère de « générosité ». Autrement dit, il a souhaité mettre en relation le nombre d’habitants d’un territoire et son budget alloué.
A l’aune de ce critère, parmi celles qui dépensent le plus par habitant, c’est Paris, sans surprise, qui arrive en tête avec 44,64 euros/habitant. Plus étonnant, Grande-Synthe (Nord) arrive seconde au classement avec 25 euros/habitant puis Jarny (Meurthe-et-Moselle), deux villes de moins de 25 000 habitants. Suivent les communes de Rennes (Ille-et-Vilaine), Capestang (Hérault) et Montreuil (Seine-Saint-Denis.)

 

Inspirer les bonnes pratiques et donner des repères

Le montant moyen par ville se situe à 11,83 euros avec toutefois de très fort disparités. Entre Paris et Dijon, dernière ville du classement, la somme consacrée au budget participatif est 22 fois proportionnellement moins importante dans la commune bourguignonne que dans la capitale. Un autre chiffre, peut-être plus représentatif de ces écarts, est celui qui sépare Morangis (12 500 habitants) qui consacre 12 euros/habitant à cette politique et Poitiers avec seulement 4,49 euros, une commune d’une taille pourtant 8 fois supérieure.
Au-delà de ces inégalités très fortes, « cette moyenne de 11,83 euros me fait dire que ces budgets sont plutôt bien dimensionnés pour être efficaces », indique Antoine Bézard en commentant ce chiffre qui fait l’unanimité pour jauger de la force de frappe d’un budget participatif.

Quel regard porter sur ce classement ? « Ce travail apporte avant tout un nouvel éclairage sur la question du montant à allouer à cette politique locale. Le but du classement est donc de s’inspirer des bonnes pratiques et de donner des répères. Le montant du budget participatif est également l’une des conditions moteurs de son succès, en quantité mais aussi en qualité » conclut le praticien.

 

Haut de page

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Thèmes abordés Citoyenneté et droits de l'hommeDémocratie locale

0 Commentaire

Ajouter un commentaire
  1. Ajouter un commentaire

      Votre e-mail ne sera pas visible

    Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - 17, rue d'Uzès 75018 Paris cedex 02 ou en cliquant ici.