Énergie

Les data centers, nouvelle source d’énergie pour les piscines

| Mis à jour le 05/12/2016
Par • Club : Club Techni.Cités • Source : Technicités

stimergy

Une piscine parisienne va être équipée cet hiver d’une chaudière numérique. Elle récupérera la chaleur fatale des serveurs installés dans le sous-sol pour chauffer l’eau d’un bassin. Une première.

Aujourd’hui, les data centers (1) sont un peu les « fantômes » du numérique : personne ne sait véritablement où ils sont situés.

En revanche, on sait bien que le « cloud » consomme beaucoup d’énergie. D’où l’idée de Paris de valoriser l’énergie perdue pour refroidir ses serveurs informatiques.

En juillet 2015, la ville a lancé un appel d’offres pour équiper la piscine de la Butte-aux-Cailles (13e arrondissement) d’un chauffage numérique. Sur les trois candidats, le système proposé par Stimergy est retenu. Basée à Grenoble, cette petite entreprise a breveté en 2013 une chaudière numérique. Cette technologie produit déjà de l’eau chaude sanitaire pour plusieurs bâtiments (2).

Une première pour chauffer une piscine

Le fonctionnement de la chaudière numérique repose sur l’échange thermique. Les serveurs informatiques sont intégrés dans une cuve en inox remplie ...

Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

Déjà abonné ? Identifiez-vous
+
Mot de passe oublié ?
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, profitez de l’offre découverte 30 jours gratuits !

Offre découverte
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

ABONNEZ-VOUS
Références

Fiche technique

  • Maître d’ouvrage : ville de Paris.
  • Maître d’œuvre : Stimergy.
  • Coût d’équipement du local technique : environ 100 000 euros.
  • Énergie récupérée : 250 MWh/an.
  • Durée des travaux : 8 mois.
  • Mise en service : hiver 2017.
  • Durée du contrat : 8 ans.
  • Coût de location du local : 5 000 euros/an.
  • Contact : Thomas Périneau, ingénieur ville de Paris, thomas.perineau@paris.fr
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP