Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Innovation

« Blockchain : pas d’applications grand public avant 3 ou 5 ans »

Publié le 30/11/2016 • Par Gaëlle Ginibrière • dans : A la Une finances, Actu experts finances, France

Nadia Filali, chargée du dossier blockchain et co-pliote du "Labchain" de la Caisse des dépôts.
Nadia Filali, chargée du dossier blockchain et co-pliote du "Labchain" de la Caisse des dépôts. Caisse des dépôts
La blockchain : signal faible ou révolution pour l'action publique locale ? Nadia Filali, responsable de ce dossier au sein de la Caisse des dépôts et co-pliote du "Labchain", revient sur les enjeux et les possibilités ouvertes par ce protocole informatique en développement dans de multiples secteurs. Si les collectivités locales peuvent y trouver de nombreuses opportunités, ces applications nécessiteront encore quelques années de développement avant d'être déployées auprès du grand public.

La blockchain est la technologie qui pourrait bouleverser les relations que les banques, assurances ou administrations entretiennent avec leurs clients et usagers. En décembre 2015, le groupe Caisse des dépôts a lancé avec 11 partenaires – banques, assurances et start-up (ils sont aujourd’hui 25) – le « Labchain », laboratoire d’innovation constitué d’un do tank (expérimentations sur les usages) et d’un think tank (réflexion sur les sujets transversaux). Objectif ? En comprendre les enjeux, identifier les opportunités et participer aux débats réglementaires. La ville de Paris y travaille de son côté dans le cadre notamment de sa réflexion sur une monnaie locale.

Nadia Filali, en charge du dossier blockchain et co-pilote du ...

Article réservé aux abonnés Gazette & Club finances
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club finances

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Blockchain : pas d’applications grand public avant 3 ou 5 ans »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X