En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X
Déposez votre CV Fournisseurs du secteur public

Logo Gazette.fr

 

Réagir

[Opinion] Numérique

Numérique : rendez-vous en 2046

Publié le • Par • dans : France, Opinions

0

Commentaire

Réagir

Symbole des nouvelles technologies © © 2011 Andrew Ostrovsky

L’Avicca, l’association des villes et collectivités pour les communications électroniques et l’audiovisuel , fête ses 30 ans. Positionnée au départ sur les réseaux câblés et les télévisions locales, elle s’est développée dans les réseaux ouverts aux opérateurs, la couverture mobile, le numérique éducatif et les « territoires intelligents ». Et dans 30 ans ?

Patrick Chaize © Sénat

Patrick Chaize, président de l'Avicca et sénateur (LR) de l'Ain

 

L’Avicca, l’association des villes et collectivités pour les communications électroniques et l’audiovisuel (1), fête ses 30  ans. Positionnée au départ sur les réseaux câblés et les télévisions locales, elle s’est développée dans les réseaux ouverts aux opérateurs, la couverture mobile, le numérique éducatif et les « territoires intelligents ». Et dans 30 ans ?

Mes Google Glass ont disparu, dommage, elles m’auraient sans doute donné une vision nette de notre futur hyperconnecté, voire transhumaniste. Mon réfrigérateur saurait enfin commander ce qu’il manque, depuis le temps qu’on nous le prédit, avec une livraison par drone, la fenêtre s’ouvrant à temps pour assurer l’atterrissage.

Une bonne utilisation du « big data »

Et pour les élus locaux, humanoïdes ou non, une bonne utilisation du « big data » sur toutes les traces laissées par nos concitoyens et d’algorithmes tenus jalousement secrets par quelque Gafa (2) - s’il en reste plusieurs  - permettraient de prendre les décisions les plus justes…

Mais, trêve de rêve ou de cauchemar, l’important est de savoir si les collectivités vont se moderniser grâce au numérique, ou le subir. Il y a trente ans, celles qui s’étaient engagées dans les «  réseaux de vidéocommunication », décidaient de travailler ensemble dans une association spécialisée, pour échanger leurs expériences et devenir l’interlocuteur des instances nationales.

Peu à peu, elles ont pesé sur les décisions, inventé et développé les réseaux ouverts aux opérateurs et permis le plus grand plan d’aménagement numérique du territoire au niveau européen, confié aux collectivités, en cours de mise en œuvre.

Consolider notre futur numérique

Le chemin collectivement parcouru (3) ne permet pas de prédire le futur numérique, mais aide à nous y préparer avec un certain nombre de convictions que nous nous sommes forgées.

Il faut :

  • considérer le numérique dans nos collectivités comme la conduite du changement ;
  • mailler nos territoires, en s’appuyant sur une diversité d’acteurs et de lieux, pour apprendre et partager les outils et usages sans cesse nouveaux ;
  • collaborer entre collectivités, notamment au niveau local, pour développer une expertise et des outils (associations, sociétés publiques locales, syndicats mixtes, groupements d’intérêt public ou de commandes…) ;
  • co-élaborer avec l’Etat une vision commune, des référentiels partagés, un cadre réglementaire et financier cohérent ;
  • œuvrer pour la plus large ouverture (neutralité du net, régulation des positions dominantes, ouverture des données, au niveau réglementaire comme dans nos marchés publics) ;
  • achever la couverture en fibre optique, utiliser les licences et la concurrence par les infrastructures pour le mobile, créer les conditions pour que les réseaux « bas débit, basse consommation » servent aux territoires intelligents, ou bien les construire sous initiative publique…

Bref, notre avenir n’est ni à voir à travers les lunettes des Gafa ni à lire dans une boule de cristal, mais à construire dans les coopérations entre collectivités, avec les acteurs de nos territoires et avec l’Etat pour notre transition numérique.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Haut de page

  • VoirRéduire

    Notes

    Note 01 - L’Avicca regroupe 33 villes, 89 intercommunalités et syndicats de communes, 102 structures départementales et 18 régionales, représentant 64 millions d’habitants. - Retourner au texte

    Note 02 - Acronyme constitué de quatre « géants du web », à savoir Google, Apple, Facebook et Amazon, connus pour s’être créé d’importantes bases d’informations sur leurs utilisateurs. - Retourner au texte

    Note 03 - Pour un aperçu des trente ans d’action des collectivités sur le sujet, voir cette page - Retourner au texte

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Thèmes abordés Aménagement numériqueNumériqueOpen data

0 Commentaire

Ajouter un commentaire
  1. Ajouter un commentaire

      Votre e-mail ne sera pas visible

    Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - 17, rue d'Uzès 75018 Paris cedex 02 ou en cliquant ici.