Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Gestion locale et risque pénal

Le risque pénal lié à l’essor des nouvelles technologies

Publié le 10/11/2016 • Par Auteur associé • dans : Analyses juridiques, Dossiers juridiques

JP Martin
Nombre d'infractions existent dans le code pénal pour réprimer les atteintes à un système informatique. Sont punies : l'entrave à son fonctionnement, l'introduction de données, l'intrusion... Les collectivités territoriales y ont de plus en plus recours dans la gestion de certains services comme les listes électorales, l'état civil, les fichiers sociaux ou encore le cadastre. Les atteintes peuvent viser le système de traitement automatisé de données en lui-même (piratage) ou relever d'infractions, telles des escroqueries ou vols, ayant comme support le système.

Badreddine Hamza

avocat, Cabinet Seban & Associés

Cet article fait partie du dossier

Gestion locale et risque pénal

L’essor des nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) constitue un défi d’actualité que les collectivités, dépositaires d’informations personnelles et de deniers publics, doivent réussir à relever : faire face au risque informatique. Tant en leur qualité d’organisations collectrices de données personnelles qu’émanations de l’Etat, les collectivités territoriales s’avèrent être, et deviennent de plus en plus des cibles privilégiées aux yeux des cyberdélinquants.

Elles ne sont pas seulement victimes de piratages informatiques, elles le sont aussi d’infractions de droit commun commises par des moyens électroniques. En 2015, une enquête de la Gazette des communes (1) avait permis de dresser une carte ...

Article réservé aux abonnés gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Le risque pénal lié à l’essor des nouvelles technologies

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X