Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Fiscalité

Développement durable : la facture cachée des collectivités

Publié le 09/11/2016 • Par Cédric Néau • dans : Actu experts finances, France

environnement
Fotolia tuk69tuk
Selon la Cour des comptes, les mesures fiscales en faveur de l’environnement sont, pour une part, financées par les collectivités, sans qu’elles ne le sachent forcément. A combien se porte leur contribution ? Mystère…

Si les collectivités pensaient se consoler en imaginant sacrifier une partie de leurs ressources fiscales pour l’aide au développement durable, la Cour des comptes vient de doucher leurs espoirs. Dans un rapport, paru mardi 9 novembre, les magistrats financiers ont éreinté l’efficience des dépenses fiscales relatives au développement durable, étudiée entre 2010 et 2015, sur demande du Sénat.

Ces dispositifs fiscaux sont jugés « incohérents », « sans procédure de contrôle spécifique », « aux résultats modestes », alors que leur nombre a doublé en 15 ans frisant aujourd’hui la centaine. Leur efficacité est même négative dans son ensemble : la Cour a mesuré que ces dépenses généraient 6,9 milliards d’euros d’impact négatif sur l’environnement pour seulement 5 milliards d’euros de bénéfices positifs.
Si l’Etat supporte bien l’essentiel des dépenses fiscales dédiées à l’environnement, via notamment les crédits d’impôt, les taux réduits de TVA, les exonérations d’impôt sur le ...

Article réservé aux abonnés Gazette & Club finances
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club finances

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Développement durable : la facture cachée des collectivités

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X