Gestion des risques

Adapter les villes au réchauffement climatique : une gageure ?

| Mis à jour le 25/11/2016
Par
A cartoon landscape with clouds of greenhouse gases such as methane, nitrous oxide, carbon dioxide and ozone, rising into the atmosphere.

blambca - Fotolia

Depuis quelques années, les collectivités engagent des initiatives pour lutter contre le réchauffement climatique. Si les questions relatives à l'atténuation des impacts des gaz à effet de serre sont légion, celles concernant l'adaptation aux risques posent encore de nombreuses interrogations sur le plan opérationnel.

cet article fait partie du dossier

Climat : agir plutôt que subir

Inondations, coulées de boues… ces risques sont ceux auxquels les collectivités locales sont les plus exposées selon la base de données GASPAR, qui recense toutes les procédures réalisées au titre de la prévention des risques en France. Une réalité qui pose la question de la vulnérabilité des territoires face au changement climatique, mais aussi des actions à mettre en œuvre une fois que le scénario du pire s’est réalisé.

Car, en matière de lutte contre le changement climatique, si la stratégie de l’atténuation des gaz à effet de serre a son utilité, celle de l’adaptation à ces risques est plus que jamais d’actualité. « Il n’y a pas qu’une notion de vulnérabilité des territoires, mais aussi une notion d’action. L’idée, c’est de se dire : que peut-on faire concrètement pour améliorer la prise en charge des catastrophes naturelles une fois que celles-ci ont eu lieu ? », a expliqué Olivier Papin, directeur pôle compétences au sein du bureau techniques ECIC, lors d’un séminaire organisé par l’association des professionnels en conseil climat, énergie et environnement (APCC).

Stratégie trop longtemps évincée

Si les stratégies d’adaptation font désormais l’objet de réflexions de la part des opérationnels, les outils pour lutter efficacement contre ces catastrophes ont longtemps été trop peu nombreux. « Avec les plans climats, les collectivités ont beaucoup travaillé sur l’atténuation que sur l’adaptation. On partait directement du bilan carbone, en oubliant le développer le volet de l’adaptation…», commente Patrick Faucher, directeur développement durable à Bordeaux métropole.

Alexandre Colin, directeur de l’atelier Colin Poli paysages, renchérit. « Souvent, dans les PCET, le volet adaptation est une liste d’actions, mais cela manque de concret », pointe-t-il.

D’où l’intérêt de faire évoluer ses outils, pour mieux les adapter aux besoins des collectivités. « Il me semble que l’adaptation doit être un pilier du plan climat. Elle doit être un thème prioritaire, et doit faire l’objet d’un volet spécifique. Mais il faut aussi se poser la question de l’adaptation par domaine afin de savoir comment celle-ci se traduit sur le terrain… », poursuit Olivier Papin.

Enjeux économiques de taille

Une fois la question de l’adaptation des territoires au sein des plans d’urbanisme soulevée, la question du financement ce cette stratégie se pose. Car « s’adapter » coûte cher. « Il faut non seulement tenir compte des coûts de fonctionnement, mais aussi de ceux générés par l’impact des infrastructures, et enfin des coûts de l’inaction… », prévient Olivier Papin.

Quelques études se sont déjà attelées à la question du financement des infrastructures dans le cadre de l’adaptation au changement climatique, dont une réalisée par la Caisse des Dépôts en 2009. Toutefois, en matière d’évaluation financière, ce ne sont pas les collectivités qui semblent être le plus avancées. « Un assureur m’expliquait qu’avant sa société estimait une tempête par an, aujourd’hui c’est deux…et dans quelques années, ce sera trois… », ironise Olivier Papin.

Qui paye ?

Car, au-delà de l’évaluation financière, c’est la question des créanciers qui se pose. « Il faut se demander ? Qui paye ? Pour l’instant, ce sont les particuliers via les assurances… », explique Patrick Faucher. Sur le plan des collectivités, l’adaptation au changement climatique des territoires pose la question de la durée des investissements publics.

« En tant que responsable de collectivité, je m’interroge : faut-il signer une délégation de service public sur des réseaux de chaleur, sur 20, 30 ans ? Ne va-t-on pas gagner des degrés qui vont rendre caduques ces contrats ? », renchérit Patrick Faucher. Une chose est sûre : l’adaptation des territoires au changement climatique est une question à laquelle les territoires vont devoir se confronter tôt… ou tard.

Dossier
Commentaires

1  |  réagir

25/11/2016 04h52 - Olivier PAPIN

Il s’agit d’Olivier PAPIN ;-)
Plus que traiter les catastrophes une fois qu’elles ont eu lieu, il s’agit de les anticiper pour en réduire leur impact.
Merci pour votre article !

Signaler un abus

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Conversion des « Intercités » en TER : la pompe s’amorce du côté des régions

    Après la Normandie en avril, Grand Est et Bourgogne-Franche-Comté il y a dix jours, c'est au tour de Nouvelle Aquitaine d'accepter de prendre sous son aile des lignes de « Trains d'équilibre du territoire » (TET) pour en faire des TER. La feuille de route de ...

  • L’Essonne met le tri sur la place publique

    Le syndicat intercommunal pour le recyclage et l'énergie par les déchets et les ordures ménagères (Siredom), qui regroupe 140 communes d'Essonne (818000 hab.), déploie des plateformes de proximité, à l’esthétique et aux services soignés, qui collectent les ...

  • Dix conseils pour… donner un coup de jeune à la collecte

    Conversion à la tarification incitative ou au tri à la source des biodéchets, fin de contrat de délégation ou nécessité d’harmoniser un service impacté par la réforme territoriale, les occasions ne manquent pas pour revoir son dispositif de ramassage de ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP