Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

[Editorial] Fonction publique

Rémunérations : opération vérité !

Publié le 04/11/2016 • Par Emmanuelle Quémard • dans : France

Fotolia_91103710_XS2
Fotolia Alex_Po
La rémunération des fonctionnaires fait couler beaucoup d'encre depuis quelques mois et présente des situations hétérogènes. Les nouvelles mesures mises en place depuis de le dégel du point d'indice doivent aujourd'hui faire leurs preuves.

Grille, indice sommital, grade, échelon, PPCR, RIFSEEP…, bienvenue dans l’univers des rémunérations de la fonction publique ! Un sujet qui a mobilisé beaucoup d’énergie ces derniers mois au ministère de la Fonction publique, mais aussi dans les instances syndicales et au sein des différentes associations professionnelles.

Si Annick Girardin a pu annoncer, dès son arrivée en février, le dégel du point d’indice, après six années de restrictions, le nouvel édifice, qui va permettre aux agents de reconquérir du pouvoir d’achat et de jouir d’une évolution de carrière plus fluide, est à construire. Une ambition noble malgré la tendance lourde, ravivée par la flamme des primaires à droite, de ne percevoir les fonctionnaires que comme une charge, un poids, un coût.

7 milliards d’économies

Le rapport de Philippe Laurent sur le temps de travail a permis notamment de clarifier la situation dans certaines collectivités et de remettre au goût du jour les 1 607 heures légales. Notre dossier « Les territoriaux sont-ils trop payés ? », lui, entend tordre le cou à certaines idées reçues en matière de rémunération des fonctionnaires.

Rappelons au préalable que le gel du point d’indice a permis de faire économiser 7 milliards d’euros aux finances publiques — ce qui n’est pas rien ! —, et que les collectivités ont actionné tous les leviers en leur pouvoir pour diminuer la masse salariale en pleine réforme territoriale.

Inégalités femmes-hommes

Si les disparités salariales demeurent entre les différents versants de la fonction publique – et la territoriale est en bas de l’échelle -, le salaire moyen dans le public, primes incluses, reste inférieur à celui du privé.

Les efforts doivent surtout porter sur la réduction des écarts de revalorisations en fonction des différentes strates de collectivités. L’égalité salariale femmes-hommes offre aussi une belle marge de progression…

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Rémunérations : opération vérité !

Votre e-mail ne sera pas publié

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement