En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X
Déposez votre CV Fournisseurs du secteur public

Logo Gazette.fr

 

Réagir

[Interview]

Funéraire : quand les géants de la finance envahissent le marché

Publié le • Par • dans : A la une, France

0

Commentaire

Réagir

CIMETIERE DE BRETIGNY 19-®Thibault d'Argent 2012 © ®Thibault-dArgent-2012

Patrick Lerognon, le nouveau président de l’Union du pôle funéraire public s’inquiète de la concentration croissante du marché funéraire autour de géants de la finance. Il appelle les élus locaux à privilégier la solution du service public.

 

A la tête du service funéraire de la ville de La Rochelle depuis 2008, Patrick Lerognon a été élu en septembre président de l’Union du pôle funéraire public. A l’occasion de la Toussaint, il évoque les récentes mutations dans ce domaine.

Quels sont les principaux enjeux du secteur funéraire actuellement ?

Le paysage funéraire, qui était jusque-là particulièrement atomisé, s’est considérablement transformé au cours des deux dernières années, à cause de l’arrivée de fonds d’investissement. Ceux-ci ont littéralement envahi le marché en procédant à des acquisitions massives de PME. Je pense notamment au groupe multimarques Funecap, qui rassemble les enseignes Roc-Eclerc, les pompes funèbres Pascal Leclerc, la Société des crématoriums de France et France obsèques. En quelques années, il ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Nouvel utilisateur ? Créez votre compte

Offre pour l’ensemble des agents de votre collectivité, demandez un devis

Haut de page

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Thèmes abordés FunéraireService public

VOUS ÊTES ABONNÉ AU MAGAZINE LA GAZETTE DES COMMUNES

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Le numéro d'abonné se trouve sur l'emballage plastique du magazine. Il s'agit de la série des 8 ou 9 premiers caractères du code présent au-dessus de l'adresse postale. Il peut comporter un / ou une lettre.

Dans les exemples ci-contre, les numéros d'abonné sont :
1/1234567 ou A1234567

J'ai jeté l'emballage du magazine. Comment retrouver mon numéro ?

Demandez votre numéro d'abonné auprès du service abonnement : 01 40 13 50 65

VOUS ÊTES ABONNÉ A LA GAZETTE OU AU CLUB PREMIUM

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné vous a été envoyé par e-mail.
Il est composé d’un chiffre puis d’un slash (/) suivi d’une série de 7 chiffres
(exemple : 1/2345678)

Vous ne retrouvez pas votre numéro d’abonné ?

Demandez le auprès du service abonnement :
0 820 320 901 (Numéro Indigo : 0.12€TTC/min)