Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Sécurité

Prévention de la délinquance : la « stratégie nationale » à l’heure de l’évaluation

Publié le 24/10/2016 • Par Pascal Weil • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, France

Shelf with Folders
Fotolia mch67
Dans son rapport annuel 2015, le secrétariat général du comité interministériel de prévention de la délinquance (SG-CIPD) dresse un bilan de la stratégie nationale mise en œuvre entre 2013 et 2017 par le gouvernement. Un bilan qui associe largement les acteurs locaux.

La politique de prévention de la délinquance n’est pas enterrée ! A l’heure où la prévention de la radicalisation occupe très largement le devant de la scène, c’est ce qu’il ressort du bilan à mi-parcours de la stratégie nationale 2013-2017, dressée par le rapport annuel 2015 du SG-CIPD remis au Parlement, et mis en ligne le 21 octobre.

Dans cette 9ème édition, qui présente le détail de l’emploi des crédits attribués aux actions de prévention mais aussi la mise en œuvre des dispositifs de prévention de la radicalisation, le SG-CIPD s’attache en particulier à relever le degré d’implication des collectivités territoriales, et comment se traduit la déclinaison locale de cette politique publique. « L’enjeu réside dans la mise en œuvre des priorités de la stratégie nationale par les acteurs locaux au sein des CLSPD », indique-t-il.

Une nouvelle méthode d’investigation

D’emblée, rappelle le rapport, les trois « chantiers nationaux », à savoir la prévention en direction des jeunes exposés à la délinquance, la prévention des violences faites aux femmes et intrafamiliales, l’aide aux victimes, et enfin l’amélioration de la tranquillité publique, ont vocation à se décliner sur tout le ...

Article réservé aux abonnés gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec les dossiers

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Prévention de la délinquance : la « stratégie nationale » à l’heure de l’évaluation

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X