Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Laïcité

Crèches de Noël : la rapporteure publique appelle à une laïcité d’apaisement

Publié le 21/10/2016 • Par Brigitte Menguy • dans : Actu juridique, France

crèche de Noël
Natiloo
Les crèches de Noël pourraient donc, sous conditions, reprendre les chemins des hôtels de ville, départements et régions à en croire les conclusions de la rapporteure publique, énoncées vendredi 21 octobre 2016, devant le Conseil d’Etat réuni en assemblée.

Réuni en « assemblée », c’est-à-dire en présence de tous les présidents de sections et du vice-président, le Conseil d’Etat a notamment entendu ce matin les conclusions de la rapporteure publique, Aurélie Bretonneau, sur les affaires des crèches de Noël au sein des espaces publics de la ville de Melun et du conseil départemental de la Vendée.

Pour rappel, ces deux affaires similaires sur le fond avaient connu une issue contentieuse en appel différente puisqu’à une semaine d’intervalle, la Cour administrative d’appel de Paris avait déclaré, le 8 octobre 2015, illégale la crèche installée dans la mairie de Melun tandis que son homologue nantaise, le 13 octobre 2015, avait validé l’installation d’une crèche au sein de l’hôtel départemental de Vendée « au nom d’une tradition à la ...

Article réservé aux abonnés gazette

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Crèches de Noël : la rapporteure publique appelle à une laïcité d’apaisement

Votre e-mail ne sera pas publié

François

24/10/2016 10h40

Bonjour,
Point embarrassant pour la justice administrative…
Dans la lignée de ces interventions, faut-il effacer de tous les monuments de la résistance où elle figure la Croix de Lorraine ?
Son origine est indubitablement chrétienne est vient du reliquaire de Beaugé qui a cette forme. Avant d’être duc de Lorraine, le Roi René résida en Anjou…
Elle ressemble aussi à une croix archiépiscopale…

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement