Marchés publics

Relaxé au pénal mais néanmoins révoqué

Par

Source : Technicites 
Hand is putting money into Jacket

Edler von Rabenstein - Fotolia

Un agent, même relaxé au pénal, peut faire l’objet de poursuites disciplinaires. Toutefois, si les faits dont il a été relaxé sont exactement les mêmes que ceux qui font l’objet de l’arrêté de sanction, il y a contradiction. Le juge administratif doit tout de même s’assurer de la matérialité des faits. Il lui appartient d’examiner chacun des faits et de décider au final si la sanction est ou non disproportionnée.

Par Patrick Martin-Genier, rapporteur public, TA de Paris

Nommé au grade de technicien supérieur territorial principal depuis plus de dix ans, un agent avait été chargé notamment de la gestion des travaux neufs, des grosses réparations et des travaux d’entretien du service bâtiments communaux de la commune.

Suspendu, relaxé puis révoqué

Après avoir été dénoncé par un entrepreneur pour des faits de corruption, le maire de la commune, avait dans un premier temps signalé les faits de l’agent au procureur de la République, puis, dans un second temps, suspendu l’intéressé de ses fonctions.

Toutefois, le tribunal de grande instance, qui statue en matière correctionnelle, avait déclaré l’intéressé non coupable et l’avait relaxé des fins de la poursuite pour les faits qualifiés de ...

Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

Déjà abonné ? Identifiez-vous
+
Mot de passe oublié ?
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, profitez de l’offre découverte 30 jours gratuits !

Offre découverte
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

ABONNEZ-VOUS
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP