Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Sécurité publique

Malaise dans la police : le gouvernement annonce une concertation et un plan « sécurité publique »

Publié le 20/10/2016 • Par Hervé Jouanneau • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité

Rencontre Cazeneuve syndicats
MI/DICOM/J.ROCHA
Alors que les manifestations se multiplient et avant une «marche de la colère» prévue le 26 octobre, le gouvernement s'emploie à calmer les esprits et à répondre au ras-le-bol des forces de l'ordre en annonçant des «concertations» sur leurs revendications.

Quinze jours à peine après l’attaque de policiers à Viry-Châtillon par des jeunes du quartier, la colère ne retombe pas parmi les forces de l’ordre. De coups de gueule en manifestations spontanées, les gardiens de la paix n’en peuvent plus et, en pleine lutte anti-terroriste, expriment leur ras-le-bol.

Les syndicats montent au créneau – « 90 % de nos revendications concernent le ministère de la Justice », a assuré le secrétaire général du syndicat Alliance, Jean-Claude Delage. « Il faut en finir avec le sentiment d’impunité de ceux qui agressent les policiers », a poursuivi son adjoint, Frédéric Lagache, pour qui il faut « revoir la légitime défense » des policiers. Le syndicat Unité-Police ...

Article réservé aux abonnés Club prévention sécurité
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club prévention sécurité

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Malaise dans la police : le gouvernement annonce une concertation et un plan « sécurité publique »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X