En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X
Déposez votre CV Fournisseurs du secteur public

Logo Gazette.fr

1

Commentaire

Réagir

Baromètre des territoriaux

Les loyers des logements sociaux sont-ils trop élevés ?

Publié le • Par • dans : France

1

Commentaire

Réagir

BAROMETRE_380x253 © Pascale Distel

Parce que votre opinion nous intéresse, La Gazette a constitué un panel de fonctionnaires territoriaux que nous interrogeons sur l'actualité des politiques publiques et du statut de la fonction publique. Cette semaine : les loyers des logements sociaux sont-ils trop élevés ?

Voir le sommaire

Cet article fait partie du dossier

Baromètre : l’opinion des fonctionnaires territoriaux, chaque semaine

 

Non, répondent 51 % des personnes interrogées, ce qui signifie qu’elles estiment que le logement social répond bien à sa mission de fournir un toit aux ménages à faibles revenus. Pour 56 % des agents de catégorie C du panel – c’est-à-dire ceux dont les revenus sont les plus bas – les loyers sont en revanche jugés trop élevés, en décalage par rapport aux charges qu’ils peuvent assumer au regard de leurs ressources. Dans les territoires tendus, les loyers pratiqués excluent les plus démunis, ce qui a justifié le lancement d’un appel à projets pour construire 15 000 logements à « PLAI », dont les loyers seront très bas, d’ici à 2018. Le projet de loi « égalité et citoyenneté » contient aussi des dispositions incitant les bailleurs sociaux à rééquilibrer leur politique des loyers.

 

 

Références

Réalisé par « La Gazette » auprès d‘un échantillon représentatif de 1 355 fonctionnaires territoriaux sur internet le 27 septembre 2016 (327 répondants).

Haut de page

1

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Thèmes abordés LogementSocial

1 Commentaire

Ajouter un commentaire
  1. 1. Vraiment? 25/10/2016, 16h59

    Souvent, pour ne pas dire toujours, on affirme que les loyers du logement social sont "bon marché" et ceux du privé "chers".

    Ne serait-il pas temps dans cette période où les difficultés financières des uns et des autres sont prégnantes de changer de paradigme?
    Les différentes lois (Duflot...) qui ont incité les personnes privées à investir dans l'immobilier ont entrainé sur certains territoire un excès de logements qui ne trouvent pas preneurs.
    Ne pourrait-on pas imaginer que les bailleurs privés qui seraient prêts à faire bénéficier les locataires de loyers très bas, en relation avec les gestionnaires du logement social, puissent bénéficier des avantages financiers de ces derniers.
    Cette solution présente de nombreux avantages pour tous... à la condition que les communes qui sont déficitaires en logements sociaux participent financièrement au coût des bailleurs privés.

    En un mot pourquoi construire de nouveaux logements sociaux quand il y a trop de logements sur un territoire?

  1. Ajouter un commentaire

      Votre e-mail ne sera pas visible

    Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - 17, rue d'Uzès 75018 Paris cedex 02 ou en cliquant ici.