Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

[Interview] Alexandre Hébert, président de Skoveo

« Territorialiser les nouveaux indicateurs de richesse »

Publié le 19/10/2016 • Par Gaëlle Ginibrière • dans : A la Une finances, Actu experts finances, Dossiers d'actualité, France

skovro
Skoveo
Il y a un an, le gouvernement publiait son premier rapport sur les nouveaux indicateurs de richesse au-delà de la seule croissance du PIB. Les collectivités territoriales étaient alors appelées à évaluer sur le même principe l’impact de leurs politiques au niveau local. A la tête de Skoveo, une société qui commercialise des solutions de pilotage de la performance publique, Alexandre Hébert accompagne quelques collectivités dans cette voie. Il reconnaît cependant que les esprits ne sont pas encore parfaitement mûrs.

Les collectivités se sont-elles emparées du sujet des indicateurs de richesse ?

Elles sont invitées à le faire. Déjà les Hauts-de-France ont œuvré dans ce sens. L’approche porte toutefois sur des territoires trop éloignés du quotidien des habitants et les indices suivis reflètent insuffisamment la pluralité des aspects de la vie. Notre projet est de proposer une territorialisation des nouveaux indicateurs de richesse.

Le marché n’étant pas très mûr, nous ne le présentons pas comme ça, mais nous travaillons progressivement avec des collectivités sur ces sujets en les aidant à obtenir un nombre raisonnable d’indicateurs. Nous réfléchissons, par exemple, à la responsabilité sociétale des conseils départementaux et d’agglomérations en les aidant à identifier les impacts de leur activité sur le développement économique du territoire, dans le domaine social, sur la biodiversité… Une fois que les services seront accoutumés à ces indicateurs, il sera plus facile de passer à une approche portant sur le territoire.

Où en est la réflexion sur les nouveaux indicateurs de richesse ?

La loi « Sas » du 13 avril 2015 impose à l’Etat de publier des indicateurs alternatifs de richesse apportant un contrepoids au PIB, dans la mesure de la richesse des nations. France Stratégie, avec le concours du Cese, a élaboré dix indicateurs relevant des domaines économique, social et écologique.

Ils ont été présentés en juin 2015 : taux d’emploi, effort de recherche, endettement, espérance de vie en bonne ...

Article réservé aux abonnés Gazette & Club finances
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club finances

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion

Contenu Premium

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Territorialiser les nouveaux indicateurs de richesse »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X