En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X

Club RH

 

Réagir

Management

Face à la contrainte budgétaire, l’atout de la mobilité interne

Publié le • Par • dans : A la Une RH, France, Toute l'actu RH

0

Commentaire

Réagir

Wegweiser, Lebensplanung © Fotolia

Convaincues de leur impact, de plus en plus de collectivités locales font des évolutions des agents territoriaux au sein de leur administration un levier de management.

Régime indemnitaire variable, entretiens professionnels… autant d’outils constamment cités dans les réflexions sur un management plus efficace des équipes. « Moins évoquée, la mobilité est pourtant le premier facteur de développement de la motivation et des compétences. A titre individuel, c’est le moyen de s’ouvrir l’esprit et de s’améliorer techniquement. Et pour les directions, c’est un très bon levier managérial », pointe Olivier Ducrocq, directeur du centre de gestion (CDG) du Rhône et de la métropole de Lyon.

Or, les employeurs territoriaux ont longtemps sous-estimé, voire négligé, le rôle de la mobilité. A la faveur des contraintes budgétaires qui, depuis quelques années, érigent la stabilité de la masse salariale en nouveau credo, les collectivités redécouvrent les vertus de la mobilité interne. Selon le « Panorama de l’emploi territorial 2016 » de la Fédération nationale des centres de gestion, les promotions et mutations internes représentent 12 % des postes pourvus en 2013.

En quinze ans, la ville d’Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône, 2 300 agents, 141 500 habitants) a divisé par cinq le nombre de ses recrutements externes, qui ne dépassent pas la vingtaine aujourd’hui. Même tendance au conseil départemental du Rhône (1 975 agents, 442 800 habitants).

« Les recrutements externes d’agents permanents sont extrêmement limités. Dès qu’un poste est vacant, son maintien est réinterrogé. Si le poste est nécessaire, l’annonce est, dans un premier temps, publiée en interne pendant trois semaines et les agents candidats à une mobilité sont contactés. Passé ce délai, l’offre de poste est examinée en comité de direction pour valider ou non sa publication en externe », témoigne Stéphanie Longueville, directrice des ressources humaines (DRH).

Un regard neuf sur les services

Au-delà des impératifs financiers, la mobilité interne répond à d’autres enjeux tout aussi prégnants : renforcer la motivation des agents afin d’améliorer la qualité de vie au travail, éviter une ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Nouvel utilisateur ? Créez votre compte

Offre pour l’ensemble des agents de votre collectivité, demandez un devis

Haut de page

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Thèmes abordés Management fonction publiqueMutation fonction publique

VOUS ÊTES ABONNÉ AU MAGAZINE LA GAZETTE DES COMMUNES

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Le numéro d'abonné se trouve sur l'emballage plastique du magazine. Il s'agit de la série des 8 ou 9 premiers caractères du code présent au-dessus de l'adresse postale. Il peut comporter un / ou une lettre.

Dans les exemples ci-contre, les numéros d'abonné sont :
1/1234567 ou A1234567

J'ai jeté l'emballage du magazine. Comment retrouver mon numéro ?

Demandez votre numéro d'abonné auprès du service abonnement : 01 40 13 50 65

VOUS ÊTES ABONNÉ A LA GAZETTE OU AU CLUB PREMIUM

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné vous a été envoyé par e-mail.
Il est composé d’un chiffre puis d’un slash (/) suivi d’une série de 7 chiffres
(exemple : 1/2345678)

Vous ne retrouvez pas votre numéro d’abonné ?

Demandez le auprès du service abonnement :
0 820 320 901 (Numéro Indigo : 0.12€TTC/min)