En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X
Déposez votre CV Fournisseurs du secteur public

Logo Gazette.fr

 

Réagir

Culture

Loi CAP et enseignements artistiques : les 8 points à retenir

Publié le • Mis à jour le • Par • dans : France

0

Commentaire

Réagir

380 peinture CCO © CC0

Promulguée le 7 juillet 2016, la loi sur la liberté de création, l’architecture et le patrimoine (loi CAP) consolide la place des enseignements artistiques dans les politiques culturelles et éducatives de l’Etat. Des zones de flou persistent sur le rôle des collectivités.

Les professionnels des écoles d’arts plastiques, des conservatoires de musique, danse et théâtre, et des écoles de musique attendent avec impatience les décrets de la loi du 7 juillet 2016 sur la liberté de création, l’architecture et le patrimoine (loi CAP) :  si, globalement, les grands principes de la nouvelle loi les rassurent, il manque encore des précisions pour caler l’articulation des politiques locales entre elles et avec celle de l’Etat.

1-L’égalité d’accès aux enseignements, une exigence légale

La formation initiale et continue des professionnels de la création artistique, la mise en place de dispositifs de reconversion professionnelle adaptés aux métiers artistiques « et la transmission des savoirs et savoir-faire au sein des et entre les générations » figurent sur la liste des objectifs que la nouvelle loi assigne aux politiques culturelles territoriales.

De plus, l’Etat et les collectivités territoriales « garantissent une véritable égalité d’accès aux enseignements artistiques, et à l’apprentissage des arts et de la culture ».

A lire aussi : création-spectacle vivant, les 6 grands changements apportés par la loi CAP

2-L’enseignement supérieur artistique intégré dans le système « LMD »

La loi CAP fait entrer les établissements d’enseignement supérieur de la création dans le Code de l’éducation par le biais de l’ajout de deux chapitres, l’un consacré aux écoles d’art, l’autre à celles de l’audiovisuel et du cinéma. L’objectif du législateur étant de les intégrer au système européen de licence-master-doctorat (« LMD »).

3-L’enseignement supérieur artistique partie prenante de la création et de la recherche

Plusieurs ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Nouvel utilisateur ? Créez votre compte

Offre pour l’ensemble des agents de votre collectivité, demandez un devis

Haut de page

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Thèmes abordés ArchitectureEducationFinancementsPolitiques culturelles

VOUS ÊTES ABONNÉ AU MAGAZINE LA GAZETTE DES COMMUNES

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Le numéro d'abonné se trouve sur l'emballage plastique du magazine. Il s'agit de la série des 8 ou 9 premiers caractères du code présent au-dessus de l'adresse postale. Il peut comporter un / ou une lettre.

Dans les exemples ci-contre, les numéros d'abonné sont :
1/1234567 ou A1234567

J'ai jeté l'emballage du magazine. Comment retrouver mon numéro ?

Demandez votre numéro d'abonné auprès du service abonnement : 01 40 13 50 65

VOUS ÊTES ABONNÉ A LA GAZETTE OU AU CLUB PREMIUM

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné vous a été envoyé par e-mail.
Il est composé d’un chiffre puis d’un slash (/) suivi d’une série de 7 chiffres
(exemple : 1/2345678)

Vous ne retrouvez pas votre numéro d’abonné ?

Demandez le auprès du service abonnement :
0 820 320 901 (Numéro Indigo : 0.12€TTC/min)