En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X

Club RH

1

Commentaire

Réagir

Stéphane pintre

« Il faut ouvrir un débat sur le statut et ses assouplissements »

Publié le • Par • dans : A la une, A la Une RH, France, Toute l'actu RH

1

Commentaire

Réagir

PINTRE-Stephane-une © SNDGCT

A la veille du 76e congrès national qui réunit ses troupes à Antibes du 13 au 15 octobre, le président du SNDGCT réagit au "fonctionnaire bashing", tout en préconisant des pistes de modernisation de la fonction publique.

Déjà présent sur de nombreux fronts, le Syndicat national des directeurs généraux des collectivités territoriales (SNDGCT) n’entend pas déserter le débat sur la modernisation de la fonction publique. Il réaffirme la nécessaire redéfinition de la notion même de service public.

Comment pensez-vous vous positionner au sujet de la défense du statut ?

Nous allons travailler, je l’espère, avec Philippe Laurent et le CSFPT, pour répondre au « fonctionnaire bashing ». En outre, une délégation de l’Entente(1) a été reçue récemment par la ministre de la Fonction publique pour faire un tour d’horizon global, mais aussi pour aborder ce sujet.

Annick Girardin doit nous faire des propositions. On lui a d’ailleurs rappelé que l’Observatoire des finances et de la gestion publique locales devrait être mis en place afin d’opposer des réponses chiffrées et incontestables, notamment à l’Ifrap. Cela dit, il faut ouvrir un débat sur le statut et ses assouplissements. Nous avons déjà fait des propositions et nous continuerons à en faire. Nous sommes beaucoup moins fermés à une évolution statutaire que les syndicats représentatifs des agents et sommes en phase sur ce que nous voulons comme service public. Même si d’autres modalités existent, comme les délégations de service public, les collectivités ne peuvent pas tout faire réaliser par le privé et il n’est pas certain que ce qui est exécuté par le privé soit moins cher. Il faut laisser aux autorités territoriales le soin d’examiner les services ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Nouvel utilisateur ? Créez votre compte

Offre pour l’ensemble des agents de votre collectivité, demandez un devis

Haut de page

1

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Thèmes abordés Fonction publique territorialeStatut fonction publique

VOUS ÊTES ABONNÉ AU MAGAZINE LA GAZETTE DES COMMUNES

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Le numéro d'abonné se trouve sur l'emballage plastique du magazine. Il s'agit de la série des 8 ou 9 premiers caractères du code présent au-dessus de l'adresse postale. Il peut comporter un / ou une lettre.

Dans les exemples ci-contre, les numéros d'abonné sont :
1/1234567 ou A1234567

J'ai jeté l'emballage du magazine. Comment retrouver mon numéro ?

Demandez votre numéro d'abonné auprès du service abonnement : 01 40 13 50 65

VOUS ÊTES ABONNÉ A LA GAZETTE OU AU CLUB PREMIUM

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné vous a été envoyé par e-mail.
Il est composé d’un chiffre puis d’un slash (/) suivi d’une série de 7 chiffres
(exemple : 1/2345678)

Vous ne retrouvez pas votre numéro d’abonné ?

Demandez le auprès du service abonnement :
0 820 320 901 (Numéro Indigo : 0.12€TTC/min)