En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X

Club Finances

 

Réagir

Taxe sur les surfaces commerciales

Tascom : en appel, le juge vole au secours de l’Etat… au détriment des collectivités

Publié le • Par • dans : A la Une finances, Actu experts finances, Billets finances, France, Jurisprudence finances, Tribune

0

Commentaire

Réagir

Fotolia_53839271_XS © Fotolia

Dans un arrêt du 27 septembre 2016 (req. n° 15LY04084), la cour administrative d’appel de Lyon vient de décider que le ministre de l’Intérieur est fondé à demander l’annulation du jugement (n°1407725) du 29 octobre 2015 par lequel le tribunal administratif de Grenoble, première juridiction à s’être prononcée sur le sujet, a condamné l’Etat à payer à une communauté de communes une indemnité de 1 950 837 Euros, correspondant à l’addition pendant les années 2012, 2013 et 2014, du montant du produit de la taxe sur les surfaces sommerciales (Tascom), perçue par l’Etat sur le territoire de la communauté de communes en 2010, et que le préfet avait soustrait chaque année, du montant de la dotation de compensation attribué à l’intercommunalité. La cour administrative d’appel de Lyon, manifestement dans l’embarras, n’a pas hésité à venir au secours des finances de l’Etat... plutôt qu’à celles des collectivités !

Philippe PETIT, Guillaume DUMAS et Edouard RAFFIN, Avocats au Barreau de Lyon, SELARL Cabinet Philippe PETIT & Associés

Sans refaire l’historique des contentieux Tascom, on rappellera simplement que le produit de la Tascom a été transféré de l’Etat aux communes et aux EPCI en application de l’article 77 de la loi n°2009-1673 du 30 décembre 2009 de finances pour 2010, lequel prévoyait un mécanisme de compensation pour l’année 2011 seulement. Or, le ministre de l’Intérieur avait reconduit pour les années 2012, 2013 et 2014 ce dispositif par simple voie de circulaire.

Par une décision du 16 juillet 2014, (req. n° 369736), le Conseil d’Etat a considéré que le dispositif législatif mis en place pour compenser le transfert du produit de la Tascom de l’Etat aux EPCI n’était applicable qu’au titre de la seule année 2011 et que, dans ce contexte, la circulaire ne pouvait pas reconduire le dispositif de compensation pour les années suivantes.

Forte de cette décision, par laquelle la plus haute juridiction venant révéler le caractère illégal ces diminutions de dotations, la communauté de communes a introduit avec succès une requête devant le tribunal administratif de Grenoble, demandant à ce que l’Etat l’indemnise, bientôt imitée par de nombreuses collectivités, créant ainsi une vague dans laquelle les services des préfectures puis du ministère de l’Intérieur, en phase d’appel, ont dû déployer toute une panoplie de moyens et d’arguments au secours de l’illégalité de ses décisions.

La position du Tribunal administratif de Grenoble du 29 octobre 2015

D’âpres débats ont pu avoir lieu sur la ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Nouvel utilisateur ? Créez votre compte

Offre pour l’ensemble des agents de votre collectivité, demandez un devis

Haut de page

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

VOUS ÊTES ABONNÉ AU MAGAZINE LA GAZETTE DES COMMUNES

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Le numéro d'abonné se trouve sur l'emballage plastique du magazine. Il s'agit de la série des 8 ou 9 premiers caractères du code présent au-dessus de l'adresse postale. Il peut comporter un / ou une lettre.

Dans les exemples ci-contre, les numéros d'abonné sont :
1/1234567 ou A1234567

J'ai jeté l'emballage du magazine. Comment retrouver mon numéro ?

Demandez votre numéro d'abonné auprès du service abonnement : 01 40 13 50 65

VOUS ÊTES ABONNÉ A LA GAZETTE OU AU CLUB PREMIUM

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné vous a été envoyé par e-mail.
Il est composé d’un chiffre puis d’un slash (/) suivi d’une série de 7 chiffres
(exemple : 1/2345678)

Vous ne retrouvez pas votre numéro d’abonné ?

Demandez le auprès du service abonnement :
0 820 320 901 (Numéro Indigo : 0.12€TTC/min)