En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X
Déposez votre CV Fournisseurs du secteur public

Logo Gazette.fr

 

Réagir

[Opinion] International

Coopération internationale : s’allier pour mieux résister !

Publié le • Par • dans : France, Opinions

0

Commentaire

Réagir

Monde population © Fotolia

La coopération internationale des collectivités connaît aujourd’hui de profondes mutations. Prenant son essence des jumelages, elle s’est étendue pour s’adapter à un contexte en évolution.

Frédéric Deshayes © F. D.

Frédéric Deshayes, Président de l'Arricod

 

La coopération internationale des collectivités connaît aujourd’hui de profondes mutations. Prenant son essence des jumelages, elle s’est étendue pour s’adapter à un contexte en évolution.

Le terme « coopération décentralisée » a d’ailleurs laissé la place à celui d’action extérieure des collectivités territoriales (AECT), englobant action économique, rayonnement des territoires transfrontaliers et financements européens, diplomatie des villes, gestion de la crise des réfugiés, lutte contre le réchauffement climatique. Désormais, la voix des autorités locales dans les grands débats internationaux est entendue !

Développement équilibré des territoires

Mais où est la place de l’AECT quand les collectivités françaises sont confrontées à des défis majeurs, avec des budgets contraints, où il faut adapter les organisations internes pour plus d’efficacité, offrir un service public qualitatif, assurer le développement équilibré des territoires ?

Et au niveau international, les fractures ne sont pas moins grandes, et les crises, loin d’être circonscrites à de lointains territoires, ont un impact direct sur les collectivités françaises : la crise des réfugiés le prouve, tout comme la problématique du terrorisme.

Dans ce contexte, les autorités locales développent des politiques innovantes prenant en compte ces enjeux mondiaux. La manière de « faire de l’international » change : diversification des modes d’intervention, partenariats innovants, coopération territoriale renforcée, nouvelles alliances.

Face à la crise des réfugiés, où la position des Etats européens, hors Allemagne, n’est clairement pas à la hauteur, des villes apportent des réponses concrètes, nombreuses en Allemagne, trop rares en France, mais à souligner quand elles existent telles que Grande-Synthe (Nord) ou Paris. Et c’est, notamment, au niveau des villes que s’inventent des solutions à nos crises actuelles comme le soulignait la maire de Lampedusa (Italie) le 17 septembre à Paris.

Des citoyens de plus en plus exigeants

Le renforcement des autorités locales dans le monde, le développement de la décentralisation, des citoyens plus exigeants vis-à-vis de leurs gouvernements locaux facilitent ces politiques. Et poussent les agents de la territoriale à s’adapter à ces évolutions, faisant d’eux des acteurs de l’international.

L’international n’est plus la compétence des seuls agents de l’AECT, mais devient de plus en plus transversal. Et ce, dans une situation de raréfaction budgétaire, avec une exigence de résultats d’autant plus difficile à atteindre que les moyens alloués à ces politiques restent assez faibles au vu des ambitions affichées.

Dans un monde en crise, l’Arricod fait le pari de l’alliance de tous, afin de résister, dans le sens positif du terme, pour mieux avancer et progresser. C’est dans cet esprit que se tiendront à Dunkerque, les 10 et 11 octobre, les universités de l’Arricod, rendez-vous des agents de l’international et de l’Europe des collectivités territoriales, pour échanger et coconstruire autour de ces enjeux de la territoriale.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Haut de page

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Thèmes abordés Développement économique

0 Commentaire

Ajouter un commentaire
  1. Ajouter un commentaire

      Votre e-mail ne sera pas visible

    Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - 17, rue d'Uzès 75018 Paris cedex 02 ou en cliquant ici.