Climat

Convention mondiale des maires : ils parleront d’une seule voix … et plus fort

Par • Club : Club Techni.Cités

Louis Redon / Pixabay

La Convention des maires et le Pacte des maires auront fusionné au 1er janvier 2017, a indiqué la Commission européenne, lors du sommet Climate Chance (Nantes). La nouvelle coalition de quelque 7100 villes sera l’interlocuteur de l’ONU. A l’échelle nationale, ses membres devront devenir des partenaires des Etats dans l’élaboration de leur stratégie climatique.

L’idée a germé lors de la COP21 (décembre 2015), marquée par la « puissante implication des autorités locales, qui ont poussé les Etats à rehausser leurs ambitions climatiques et sont réellement devenues à Paris des actrices des solutions », relate Peter Van Kemseke, expert au cabinet du vice-président de la Commission européenne chargé de l’énergie, Maros Sefcovic.

Le diplomate slovaque et Michael Bloomberg, envoyé spécial de l’ONU pour les villes et le changement climatique, à l’origine du Pacte des maires né en 2014, envisagent alors une structure unique d’envergure mondiale, associant la Convention des maires pour le climat et l’énergie, créée en Europe en 2008 puis développée hors de ses frontières.

Accord global, réponse locale

La future Convention mondiale des maires « sera en interaction avec la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques, au nom des gouvernements locaux », expose Peter Van Kemseke. Pour le collaborateur de Maros Sefcovic, « la signature d’accords globaux intergouvernementaux nécessite d’être prolongée par une réponse des acteurs locaux ».

Cette vaste coalition affermira donc la position des villes, à l’heure où les accords internationaux s’appliquent pour l’essentiel à l’échelle infranationale. « Sans les villes, les Etats ne pourront remplir leurs objectifs », rappelle Juan Espadas, maire de Séville (Espagne, 700 000 hab.).

Les villes, objet d’étude du Giec

Le prochain rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur le climat, centré sur la trajectoire menant à un réchauffement contenu ...

Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

Déjà abonné ? Identifiez-vous
+
Mot de passe oublié ?
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, profitez de l’offre découverte 30 jours gratuits !

Offre découverte
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

ABONNEZ-VOUS
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Une nouvelle étude confirme l’amélioration de la qualité de l’air en France

    Pour la journée nationale de la qualité de l’air qui se tient le 20 septembre 2017, des chercheurs ont cartographié avec une précision sans précédent l’évolution des niveaux de pollution en France depuis 2000. L'occasion de pouvoir mesurer les efforts ...

  • Se déplacer en centre-ville, un concept à réinventer

    Face à la concurrence des zones commerciales en périphéries, les communes rivalisent d'inventivité en matière de stationnement pour attirer les usagers dans leurs centres villes. Emplacements gratuits, tarifs avantageux, coupons de réductions... et si la clé du ...

  • Référé précontractuel : jusqu’où le juge peut-il aller ?

    Le Conseil d’État réaffirme le principe selon lequel l’office du juge des référés précontractuels doit se limiter au contrôle du respect des règles de publicité et de concurrence. Il ne peut porter une appréciation sur la valeur d’une offre ou les ...

  • 10 conseils pour limiter les attaques des bio-agresseurs

    Il ne s’agit pas d’éradiquer les ravageurs mais de maintenir leur nombre sous le seuil de nuisibilité. Les méthodes non chimiques doivent être privilégiées et combinées. En cas d’échec, le recours aux produits de biocontrôles est recommandé. ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X