En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X

Club Prévention Sécurité

 

Réagir

123e Congrès national des sapeurs-pompiers

François Hollande face aux pompiers : rendez-vous manqué ?

Publié le • Par • dans : A la une, Actu experts prévention sécurité, France

0

Commentaire

Réagir

pompiers congres hollande 2016 © © Présidence de la République - F. Lafite

L’intervention du président de la République le 24 septembre à Tours devant leur congrès annuel n’a pas convaincu les sapeurs-pompiers. Ils se disent « déçus » par la réponse apportée à leurs inquiétudes concernant notamment la fermeture des centres de secours sur le territoire.

Quelques heures à peine après la clôture de son congrès annuel, la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France (FNSPF) ne mâchait pas ses mots, estimant « très insuffisants » les propos tenus le matin même par François Hollande.
En ligne de mire : la fermeture des casernes observée ces dernières années sur l’ensemble du territoire français, 250 depuis 2013 qui s’ajoutent au 600 fermées entre 2006 et 2012.

Lors de sa première venue devant les soldats du feu, à Chambéry en 2013, le président s’était pourtant engagé à « préserver le maillage territorial, irremplaçable pour la solidarité et pour l’efficacité même du service public » et avait alors exprimé sa volonté de mettre « un verrou au processus ».

Promesse tenue ? « Le chef de l’Etat n’a apporté aucune réponse nouvelle aux inquiétudes provoquées par la poursuite de leurs fermetures », lit-on dans le communiqué final, qui en rappelle les conséquences sur la durée des délais d’intervention, sur la capacité de mobilisation ou encore le délitement du lien social.
Pour le président de la « Fédé », le colonel Eric Faure, ces fermetures signent aussi un « véritable plan social imposé aux sapeurs-pompiers volontaires (SPV) ».

Financement - Déception également concernant la consolidation du modèle de secours, pourtant vanté par François Hollande à Chambéry. « Le président de la République n’a pas pris en compte le constat de la FNSPF relatif à l’accroissement des inégalités des populations face aux secours entre départements riches et pauvres, avec des budgets par habitant consacrés aux SDIS variant du simple au double, et la nécessité d’un rééquilibrage pour éviter toute rupture opérationnelle ».

Dans son discours, pourtant, François Hollande s’était employé à faire consensus entre des professionnels inquiets de l’évolution de la carte d’implantation des casernes et les élus, financeurs, dont les marges de manœuvre budgétaire n’ont jamais été aussi réduites. Le sujet avait d’ailleurs largement dominé les débats de la ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Nouvel utilisateur ? Créez votre compte

Offre pour l’ensemble des agents de votre collectivité, demandez un devis

Haut de page

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Thèmes abordés Etat et collectivités localesFinances publiquesSécurité civile

VOUS ÊTES ABONNÉ AU MAGAZINE LA GAZETTE DES COMMUNES

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Le numéro d'abonné se trouve sur l'emballage plastique du magazine. Il s'agit de la série des 8 ou 9 premiers caractères du code présent au-dessus de l'adresse postale. Il peut comporter un / ou une lettre.

Dans les exemples ci-contre, les numéros d'abonné sont :
1/1234567 ou A1234567

J'ai jeté l'emballage du magazine. Comment retrouver mon numéro ?

Demandez votre numéro d'abonné auprès du service abonnement : 01 40 13 50 65

VOUS ÊTES ABONNÉ A LA GAZETTE OU AU CLUB PREMIUM

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné vous a été envoyé par e-mail.
Il est composé d’un chiffre puis d’un slash (/) suivi d’une série de 7 chiffres
(exemple : 1/2345678)

Vous ne retrouvez pas votre numéro d’abonné ?

Demandez le auprès du service abonnement :
0 820 320 901 (Numéro Indigo : 0.12€TTC/min)