En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X
Déposez votre CV Fournisseurs du secteur public

Logo Gazette.fr

 

Réagir

Baromètre des territoriaux

Les futures intercos seront-elles à taille humaine ?

Publié le • Par • dans : France

0

Commentaire

Réagir

BAROMETRE_380x253 © Pascale Distel

Parce que votre opinion nous intéresse, La Gazette a constitué un panel de fonctionnaires territoriaux que nous interrogeons sur l'actualité des politiques publiques et du statut de la fonction publique. Cette semaine : les futures intercos seront-elles à taille humaine ?

Voir le sommaire

Cet article fait partie du dossier

Baromètre : l’opinion des fonctionnaires territoriaux, chaque semaine

 

Le verdict de nos internautes est sans équivoque. 64 % d’entre eux jugent que les intercommunalités qui verront le jour au 1er janvier 2017 ne seront pas à taille humaine. Selon les derniers relevés de l’ADCF, 40 % des actuels EPCI à fiscalité propre vont disparaître. Ce qui n’implique pas obligatoirement la constitution de groupements XXL de plus de 50 communes. « Il n’y a pas d’intercommunalités à plus de 200 communes et il en existe 2 à plus de 150 communes. Si tous les arrêtés étaient validés, il y aurait 14 intercommunalités de plus de 100 communes, 5 existant déjà aujourd’hui. Nous serions par ailleurs à environ 150 communautés regroupant 50 communes, contre une quarantaine aujourd’hui », précisait à l’orée de l’été la secrétaire d’Etat aux collectivités Estelle Grelier.

Références

Réalisé par « La Gazette » auprès d‘un échantillon représentatif de 1 355 fonctionnaires territoriaux sur internet le 16 juin 2016 (324 répondants).

Haut de page

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Thèmes abordés IntercommunalitéRéforme territoriale

0 Commentaire

Ajouter un commentaire
  1. Ajouter un commentaire

      Votre e-mail ne sera pas visible

    Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - 17, rue d'Uzès 75018 Paris cedex 02 ou en cliquant ici.