Biodiversité

Eclairage public : son impact sur la biodiversité (enfin) reconnu dans la loi

Par

C'est un long chemin qui a été parcouru depuis l'adoption de la loi biodiversité cet été, et la publication, un an auparavant, de l’étude « éclairage du 21e siècle et biodiversité », réalisée par l’association nationale pour la protection du ciel et de l’environnement nocturnes. Celle-ci a a été présentée sous un autre jour aux Assises de la biodiversité, qui se sont déroulées à Clermont-Ferrand.

 

La préservation de la biodiversité n’est pas une idée nouvelle. Mais c’est maintenant qu’elle commence à intéresser les collectivités, les services de l’Etat et tous les organismes ou sociétés, privées ou publics, appelés à prendre des décisions quant à l’éclairage public.

La loi sur la Biodiversité, publiée cet été, a (enfin) reconnu le paysage nocturne comme patrimoine commun de la nation. « C’est une avancée satisfaisante, même si ce n’est pas suffisant », explique Anne-Marie Ducroux, présidente de l’Association Nationale pour la protection du ciel et de ...

Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

Déjà abonné ? Identifiez-vous
+
Mot de passe oublié ?
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, profitez de l’offre découverte 30 jours gratuits !

Offre découverte
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

ABONNEZ-VOUS
Commentaires

1  |  réagir

27/09/2016 10h40 - sirius

Dans la Loire (42) sur les 327 communes ,plus de 144 éteignent leur éclairage public .Résultat d’une information diffusée en partenariat entre une association de protection de la nature et le syndicat départemental de l’énergie .
Un bémol ,l’extinction ne couvre pas un temps suffisant – en général de 23h.30 à 5h.30. Or les naturalistes expliquent que la petite faune nocturne demanderait une extinction à partir de 22h30 .Les communes restent trop timides dans leur démarche .

Signaler un abus

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP