[Opinion] Climat

Les villes, moteur d’une transition vers le 100 % énergies renouvelables

| Mis à jour le 05/10/2016
Par
100ENR 4

CLER-RAC-Energy Cities

En décembre 2015, lors du sommet des Villes pour le climat qui s'est tenu à Paris, durant la COP21, plus de 700 collectivités du monde entier se sont engagées à soutenir la transition vers une énergie 100 % renouvelable sur leur territoire en 2050.

Par Anne Bringault, coordinatrice sur la transition énergétique pour le CLER et le RAC, et Miriam Eisermann, responsable communication et politique d’Energy Cities.

En décembre 2015, lors du sommet des Villes pour le climat qui s’est tenu à Paris, durant la COP21, plus de 700 collectivités du monde entier se sont engagées à soutenir la transition vers une énergie 100 % renouvelable sur leur territoire en 2050. A quelques semaines de la COP22 à Marrakech, le CLER, Energy Cities et le Réseau Action Climat (RAC) publient un rapport livrant un état des lieux en Europe et en France, au travers de cas pratiques de villes et métropoles qui montrent des voies possibles pour aller vers cet objectif.

La dynamique s’accélère, partout dans le monde, et les collectivités françaises n’entendent pas rester en retrait. Barcelone, Francfort, Frederikshavn, Genève ou encore Malmö, autant de champions du 100 % énergies renouvelables. Avec des motivations, des approches et des calendriers spécifiques, ces villes développent un système fondé sur l’efficacité énergétique et l’utilisation maximale des énergies renouvelables locales. En mobilisant l’ensemble des acteurs locaux autour d’un projet collectif, elles redynamisent l’économie de leur territoire.

En France aussi, on s’engage pour un futur énergétique 100 % renouvelable. Il s’agit de redonner au long terme une place spécifique dans l’action publique. Ainsi, la métropole de Bordeaux a acté en février dernier l’objectif d’être l’une des premières métropoles françaises à énergie positive en 2050. Se projeter à plus long terme, à l’occasion de la réalisation d’un schéma directeur de l’énergie ou d’un Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET), permet de distinguer les solutions pérennes de celles qui seront transitoires.

L’autre enjeu de la démarche est de coopérer avec les territoires ruraux avoisinants, dont dépendront la plupart des villes et métropoles pour produire l’ensemble des énergies renouvelables nécessaires à la couverture de leurs besoins, même maîtrisés. Il s’agit donc de créer une relation gagnant-gagnant entre territoires urbains et ruraux pour que chacun y trouve son compte. Saint Etienne métropole s’est ainsi engagée dans une démarche « Territoire à énergie positive » conjointement avec le Parc naturel régional du Pilat pour développer des projets communs.

Viser le 100 % énergies renouvelables à terme ne signifie pas oublier les actions concrètes à mener dès à présent, bien au contraire ! Fixer le cap doit stimuler de nouvelles dynamiques telles que l’investissement dans des projets de production d’énergies renouvelables, à l’exemple de Grenoble qui contribue au capital d’une SAS pour des projets de toitures photovoltaïques. La participation et l’implication de l’ensemble des acteurs est aussi une condition indispensable pour obtenir les résultats les plus significatifs et les plus durables. Nantes l’a bien compris en lançant un grand débat public sur la transition énergétique.

Davantage décentralisée, la transition énergétique laisse la place à de nouveaux acteurs. La question du rôle que souhaitent jouer les villes et métropoles, ainsi que les territoires ruraux qui les alimenteront en partie en énergies renouvelables, devient cruciale. Leur développement économique et territorial et la création de nouvelles solidarités entre territoires sont en jeu.

Références

Télécharger le rapport « Vers des villes 100 % énergies renouvelables » réalisé par le CLER, RAC France, et Energy cities.

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP