Mobilité

Malgré la loi Notre, le vélo poursuit sa dynamique et affiche ses ambitions

Par

Régions, départements et intercos : la réforme territoriale a rebattu les cartes entre les différents acteurs œuvrant au développement de la mobilité à vélo. Mais le secteur est optimiste et affiche une politique ambitieuse à l’horizon 2030, à l'image de la déclaration adoptée lors des 20e rencontres du réseau départements et régions cyclables, le 22 septembre à Strasbourg.

cet article fait partie du dossier

Le vélo part à la conquête des villes

En ces temps de croissance économique atone, les secteurs porteurs d’espoir sont relativement rares. Le vélo est de ceux-là. Son usage est en pleine croissance et ses vertus sont multiples : sa pratique est doublement bénéfique pour la santé, car c’est une activité physique ainsi qu’un moyen de lutter contre la pollution de l’air dans les villes. Mais elle est aussi un levier de développement économique local, dans les territoires, grâce au tourisme à vélo. « Chaque euro investi par les collectivités pour développer sa pratique en rapporte trois ! », explique Camille Thomé, directrice du réseau départements & régions cyclables (DRC) qui organisait ses rencontres annuelles à Strasbourg, les 22 et 23 septembre 2016.

D’impressionnantes retombées économiques

Exemple avec « La Loire à vélo », une initiative associant 2 régions, 6 départements et 7 agglomérations. Elle a permis de créer plus de 900 km d’itinéraires balisés et sécurisés pour les cyclistes, avec un bilan très positif, comme le confirme une ...

Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

Déjà abonné ? Identifiez-vous
+
Mot de passe oublié ?
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, profitez de l’offre découverte 30 jours gratuits !

Offre découverte
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

ABONNEZ-VOUS
Dossier
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Conversion des « Intercités » en TER : la pompe s’amorce du côté des régions

    Après la Normandie en avril, Grand Est et Bourgogne-Franche-Comté il y a dix jours, c'est au tour de Nouvelle Aquitaine d'accepter de prendre sous son aile des lignes de « Trains d'équilibre du territoire » (TET) pour en faire des TER. La feuille de route de ...

  • L’Essonne met le tri sur la place publique

    Le syndicat intercommunal pour le recyclage et l'énergie par les déchets et les ordures ménagères (Siredom), qui regroupe 140 communes d'Essonne (818000 hab.), déploie des plateformes de proximité, à l’esthétique et aux services soignés, qui collectent les ...

  • Dix conseils pour… donner un coup de jeune à la collecte

    Conversion à la tarification incitative ou au tri à la source des biodéchets, fin de contrat de délégation ou nécessité d’harmoniser un service impacté par la réforme territoriale, les occasions ne manquent pas pour revoir son dispositif de ramassage de ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP