Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • « La question des attributions de logements sociaux est un sujet nouveau pour les intercos »

Logement social

« La question des attributions de logements sociaux est un sujet nouveau pour les intercos »

Publié le 23/09/2016 • Par Delphine Gerbeau • dans : France

logements sociaux à Nancy
Flickr CC by sa Alexandre Prévot
Mathilde Cordier a participé à une étude sur les délais d’accès au logement social et les discriminations qu’ils peuvent révéler. En tant que consultante, elle accompagne plusieurs collectivités dans la mise en œuvre des dispositifs de l’article 97 de la loi ALUR. Elle revient sur la façon dont les intercommunalités pourront trouver une légitimité sur l’exercice de cette nouvelle compétence.

Quelles sont les principales discriminations qui persistent dans les processus d’attribution au logement social ?

Un des freins majeurs dans les attributions reste la préférence communale, c’est une forme de discrimination territoriale: les élus cherchent à privilégier leurs habitants-électeurs, et favorisent donc les ménages qui sont déjà dans la commune. On appréhende d’accueillir les pauvres, mais surtout ceux des autres communes. Ce sont des pratiques ancrées depuis des années. Dans beaucoup d’intercommunalités, la difficulté réside dans le fait que les élus communautaires continuent à raisonner comme des élus communaux, et ne vont pas contre cette tendance naturelle. Même à Rennes Métropole, connue pour sa grande antériorité en matière de politique de l’habitat, il y a une pondération ...

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion
1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« La question des attributions de logements sociaux est un sujet nouveau pour les intercos »

Votre e-mail ne sera pas publié

Mireille

26/09/2016 10h36

Les élus locaux pratiquent certes souvent la préférence communale, mais sur 20% des attributions. Dit autrement, 80% des attributions ne passent pas par les élus locaux, mais par les Préfectures et les collecteurs du 1%. Et si on interrogeait enfin la transparence des attributions des collecteurs ?

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X