Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Numérique

Administration 3.0 : un choix de société ?

Publié le 23/09/2016 • Par Emilie Denètre • dans : France

Fotolia_47795373_XS
Fotolia jessica80
Le Conseil d'Analyse économique a rendu public, jeudi 22 septembre, son rapport sur l'administration numérique de demain. Le CAE y délivre une série de recommandations pour passer le cap du 3.0 en France. Un rapport qui met en lumière les gains que chacun (particuliers, entreprises et Etat/collectivités) peut escompter de ces changements. Une stratégie gagnante en ces temps de disette budgétaire.

« A l’origine de ce rapport, il y a une commande lapidaire que nous avons reçue : l’administration 3.0 » s’amusait Anne Parrot, l’une des auteurs de la note lors de la conférence de presse organisée au siège du Conseil d’Analyse Economique ; « nous avons donc brainstormé pour définir ce que pouvait bien être l’administration 1.0 et 2.0, un travail nécessaire, avant de nous pencher sur l’avenir ».

Améliorer l’usage de l’administration numérique

Et de ces réflexions naît un premier constat assez intrigant. Si la France est parmi les meilleures nations au niveau de l’offre d’administration en ligne (1) atteignant la note maximale de 100 %, dès qu’il s’agit de mesurer le pourcentage de particuliers interagissant avec cette administration en ligne, l’Hexagone chute à 61%, un score qui se situe dans la moyenne européenne.

En clair, la France a encore du pain sur la planche pour faire progresser l’usage effectif de cette administration numérique, chez les particuliers et les entreprises. D’autant que plusieurs études ont quantifié le gain financier, de temps, mais aussi de qualité que peuvent procurer des services publics en ligne.

Des millions d’euros économisés et des gains de qualité

Pour les marchés publics simplifiés par exemple, l’utilisation des services dématérialisés a permis aux entreprises d’économiser environ deux heures par ...

Article réservé aux abonnés gazette

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Références

Administration numérique, note du CAE, septembre 2016

Cet article est en relation avec les dossiers

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Administration 3.0 : un choix de société ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X