Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Aménagement du territoire

FNADT : vers un « fonds levier » au service de la ruralité

Publié le 22/09/2016 • Par Pierre-Maxime Leprovost • dans : A la une, Actu experts finances, France

Business diagram on financial report with coins
fox17 - Fotolia
Un rapport sénatorial publié le 21 septembre plaide pour une relance du Fonds national d’aménagement et de développement du territoire (FNADT). Ses auteurs, Michèle André (PS) et Bernard Delcros (UDI-UC) souhaitent s’appuyer sur les nouveaux contrats de ruralité.

En net recul depuis plusieurs années, le Fonds national d’aménagement et de développement du territoire (FNADT) pourrait connaître une seconde vie sous l’impulsion de Bernard Delcros. Le sénateur (LR) du Cantal et rapporteur spécial de la mission Politique des territoires en est convaincu : « Il faut absolument conserver et renforcer le FNADT, mais avec des orientations différentes ».

Créé en février 1995, il regroupe les cinq fonds destinés à l’aménagement du territoire alors existants. Son rôle est de soutenir, en investissement comme en fonctionnement, les actions qui vont dans le sens de cette politique. Le développement économique, la solidarité entre les territoires et la qualité de l’environnement en sont les fers de lance.

Un temps novateur, le FNADT est, depuis plusieurs années, en pleine déliquescence. Son importance a fondu entre 2010 et 2015 avec une baisse de 44% des autorisations d’engagement et de 13% en crédits de paiement. Il ne représente plus que 3% des crédits consacrés par l’Etat à la politique d’aménagement du territoire en 2016 et 5% de la contribution de l’Etat aux contrats de plan Etat-Région (CPER) pour la période 2015-2020.

Clarté, efficacité ...
Article réservé aux abonnés gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

FNADT : vers un « fonds levier » au service de la ruralité

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X