Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Département

Yvelines : poursuivre les investissements coûte que côute

Publié le 22/09/2016 • Par Pascale Tessier • dans : A la Une finances, Actu experts finances, Bonnes pratiques finances, Régions

Laurent Richard
CD78-N.DUPREY
Recordman de la hausse de taxe foncière (+ 66 %), les Yvelines auraient pu stopper l’investissement face à la hausse des dépenses sociales, mais auraient juste décalé l’échéance et donné l’image d’un Département affaibli. Au moment où il veut valoriser son dynamisme pour fusionner avec les Hauts-de-Seine qui ont bouclé leur budget sans recours au levier fiscal.

Depuis 2013, le conseil départemental des Yvelines vivait sur ses réserves, ayant juste relevé de 0,5 point le taux des droits de mutation (DMTO). Malgré la notification de la baisse des dotations (-132M€ sur 145M€ de DGF, de 2013 à2017) il aurait pu attendre le dernier moment.

Mais le risque était « de s’asphyxier et d’être en cessation de paiement des dépenses sociales en 2018 alors qu’il nous manquait déjà 196M€ pour boucler », assure Laurent Richard (LR), président de la commission des Finances. « Et quand on voit ce qui se prépare pour nous grignoter la part reversée de la CVAE, on a été prudents. »

Avec la hausse des bases, la taxe foncière (+67,5 % au total) rapportera 131 M€ supplémentaires aux Yvelines : une somme intégralement perçue dès ...

Article réservé aux abonnés gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Régions

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Yvelines : poursuivre les investissements coûte que côute

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X