Transports

Tisséo veut mettre en place une tarification sociale sur son réseau de transport en commun

Par

Le comité syndical du SMTC Tisséo doit prochainement adopter une tarification sociale qui mettra fin à à la gratuité pour les séniors et augmentera le tarif jeunes aujourd'hui établi à 10 euros par mois. La refonte tarifaire est dans les tuyaux depuis 2013. Le maire de Toulouse, qui soutient ce projet, s'appuie sur un rapport de la chambre régionale des comptes considérant que la gratuité est trop importante sur le réseau de transport de l'agglomération toulousaine.

Jean-Luc Moudenc, maire (LR) de Toulouse et président de la métropole, vient de lever le voile sur un projet devenu un secret de Polichinelle. Depuis plusieurs mois, les rumeurs circulent sur la fin de la gratuité pour les plus de 65 ans et la hausse du tarif jeunes de 10 euros par mois sur le réseau de transport en commun de l’agglomération toulousaine.

D’après nos informations, le syndicat mixte des transports en commun (SMTC) Tisséo, autorité organisatrice des transports, proposera la gratuité pour tous ceux qui sont au minimum vieillesse.
Quant au tarif pour les moins de 26 ans, il passera à 22 euros, un niveau comparable à celui appliqué par les autres agglomérations. Le réseau Tisséo resterait le moins cher de l’Hexagone, affirme le SMTC.

Tenir compte des revenus

Le 12 septembre, lors de sa conférence de rentrée, Jean-Luc Moudenc a ainsi annoncé que le comité syndical de Tisséo doit se prononcer le 19 octobre sur une proposition de tarification sociale consistant notamment à faire évoluer une mesure qui bénéficie aux plus de 65 ans depuis 1972. « La gratuité pour les séniors existe depuis un demi-siècle. C’est une vision qui n’est plus d’actualité. Il faut sortir de la vision par catégorie et tenir compte des situations de revenu», a justifié le nouveau maire de Toulouse.

Citant le rapport de février 2013 de la chambre régionale des comptes (CRC) de l’ex-région Midi-Pyrénées, Jean-Luc Moudenc a, par ailleurs, ajouté que cette ...

Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

Déjà abonné ? Identifiez-vous
+
Mot de passe oublié ?
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, profitez de l’offre découverte 30 jours gratuits !

Offre découverte
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

ABONNEZ-VOUS
Commentaires

1  |  réagir

20/09/2016 08h50 - manava22

bonsoir, cette augmentation des tarifs est une absolue régression sociale et va à l’encontre de toute politique de lutte contre le réchauffement climatique ; les étudiants, les retraités et les classes pauvres vont encore payer plus de charges et d’impôts et sont de plus en plus taxés dans ce pays ; alors, pourquoi pas la gratuité des transports en commun financés par un versement transport payés par les gros employeurs de Toulouse ou autre grande Ville comme Airbus et les grosses fortunes qui roulent en BMW ou grosse berline type pick up, que sais-je ? ; l’économie dans les bus est flagrante car plus besoin de contrôleur, la lutte contre la fraude devient inutile et le concessionnaire fait des économies de titres, de composteurs…etc ; le conducteur du car est mieux concentré sur sa conduite. et il y aurait moins d’agressions ; (tout le monde y gagne sauf les fortunés ; la police municipale libérée de cette charge suffirait à maintenir l’ordre en ville en cas de troubles ; qu’avez-vous à proposer d’autre M. MOUDENC et autre maire ? pour quelles raisons vous n’allez pas voir et questionner la politique à Vitré votre collègue de l’Ille et Vilaine ? Là bas cela fait plusieurs années que c’est gratuit , heureux vitréens qui créent des emplois durables ! Quand arrêterez vous de charger la barque des prélèvements fiscaux en tout genre qui crée encore plus de misère et de chômage ?

Signaler un abus

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP