Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Prévention de la radicalisation

Déradicalisation : ouverture du premier centre, colère des habitants

Publié le 14/09/2016 • Par Christine Berkovicius • dans : Actu experts prévention sécurité, Régions

attachment
Berkovicius
Radicalisés, mais pas trop: les élus locaux ont tenté d'écarter les profils les plus dangereux pour apaiser les craintes de leurs concitoyens avant l'ouverture du premier centre de "prévention, d'insertion et citoyenneté" près de Chinon (Indre et Loire). Mais la colère gronde toujours.

A Beaumont-en-Véron, près de Chinon, le préfet d’Indre et Loire, Louis Le Franc accompagné de Muriel Domenach, la nouvelle secrétaire générale du comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation, ont ouvert à la presse les portes du premier centre de radicalisation français, qui accueillera ses premiers pensionnaires d’ici une quinzaine de jours, venus de toute la France.

Mobilisation des riverains - Une visite placée sous très haute surveillance, avec barrages de gendarmes et contrôles d’identité à la clé, qui a suscité l’intérêt de très nombreux journalistes… et la mobilisation des riverains. Ils étaient plus d’une centaine à manifester leur colère à l’extérieur du centre. « Nous sommes inquiets, et ce ...

Article réservé aux abonnés gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Déradicalisation : ouverture du premier centre, colère des habitants

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X