Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Sécurité civile

« Trop d’élus considèrent les centres de secours comme des centres de coût »

Publié le 13/09/2016 • Par Hervé Jouanneau • dans : Actu experts prévention sécurité, France

A l’occasion du 123ème congrès national des sapeurs-pompiers de France, qui ouvre ses portes le 21 septembre à Tours, le président de la fédération nationale, le colonel Eric Faure, veut interpeller le chef de l’Etat et les élus locaux.

Relance du volontariat, financement des services d’incendie et de secours, relations avec le Samu… Le congrès de Tours sera l’occasion d’examiner les grands chantiers en cours en matière de sécurité civile. Le colonel Eric Faure, président de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France (FNSPF), ne compte pas laisser passer l’occasion.

Le président de la République est attendu à la tribune de votre congrès annuel. Que lui direz-vous ?

Il y a un bilan à dresser. Lors de sa venue en 2013 au congrès de Chambéry, le Président avait pris des engagements concernant les sapeurs-pompiers. Je pense notamment au plan national en faveur des sapeurs-pompiers volontaires (SPV), qu’il avait alors initié.

François Hollande avait fixé l’objectif de 200 000 SPV d’ici à 2017. Or les effectifs ...
Article réservé aux abonnés Gazette & Club prévention sécurité
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club prévention sécurité

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Trop d’élus considèrent les centres de secours comme des centres de coût »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X