Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Action sociale

Des évaluations des politiques publiques pour que chaque euro soit bien dépensé

Publié le 13/09/2016 • Par Isabelle Raynaud • dans : France

l'euro fort
Fotolia
Lorsqu’il faut faire avec moins, il convient de dépenser mieux. Pour y parvenir, les collectivités territoriales mettent en place des politiques d’évaluation de leurs actions sociales.

Cet article fait partie du dossier

Action sociale : faire plus avec moins

«Grâce à l’évaluation, on pourra montrer l’efficacité du travail accompli et le rendre plus légitime et respecté », explique simplement Frédéric Bierry, président (LR) du conseil départemental du Bas-Rhin et président de la commission « solidarité et affaires sociales » de l’Assemblée des départements de France. Désormais, il demande une évaluation de toutes les politiques publiques mises en place dans sa collectivité.

Pour en souligner l’importance, il donne l’exemple de la protection de l’enfance où, souvent, les difficultés se perpétuent. En effet, les travailleurs sociaux suivent aujourd’hui les enfants des jeunes qu’ils accompagnaient hier. « Il faut comprendre pourquoi nous avons échoué mais aussi pourquoi, dans d’autres situations, les politiques ont fonctionné », explique-t-il.

Devenir plus « Agille »

L’Etat a également vu l’intérêt d’évaluer les politiques en place pour tenter de les améliorer. En 2013, la direction générale de la cohésion sociale a ainsi lancé le projet « Agille » - pour « améliorer la gouvernance et développer les initiatives locales de lutte contre les exclusions ». Menée par une quinzaine de départements volontaires et le secrétariat général pour la modernisation de l’action publique (SGMAP), l’expérimentation doit permettre d’« évaluer, dans certains territoires, comment les acteurs s’orga nisent pour rendre plus efficaces leurs interventions au profit des usagers, indique Lansana Touré, directeur adjoint de la direction de la vie sociale du ...

Article réservé aux abonnés gazette

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Des évaluations des politiques publiques pour que chaque euro soit bien dépensé

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement