En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X

Club Finances

 

Réagir

[ENTRETIEN] Grand âge

Loi Vieillissement : « les mesures nouvelles sont intégralement compensées »

Publié le • Mis à jour le • Par • dans : A la une, Actu experts finances, France

0

Commentaire

Réagir

© Ministère des Affaires sociales

La loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement, adoptée fin 2015, entre pleinement en application en cette rentrée puisque les principaux décrets sont parus avant l’été. Le point avec la secrétaire d’Etat chargée des Personnes âgées, Pascale Boistard.

C’est une loi qui a longtemps été attendue. Ce qui a permis un certain consensus lors des débats parlementaires. Mais il faut maintenant l’appliquer, dans un contexte financier difficile qui fait craindre le pire aux départements.

Où en est l’application de la loi d’adaptation de la société au vieillissement (ASV) du 28 décembre 2015 ?

Le calendrier réglementaire prévu est respecté. Tous les décrets sur la compensation financière et sur l’aide et l’accompagnement à domicile ont été publiés.

La loi ASV est entièrement financée grâce aux recettes de la contribution additionnelle de solidarité pour l’autonomie (Casa). Et toutes les dépenses nouvelles des départements sont intégralement compensées par les concours de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA). La loi mobilise 740 millions d’euros, dont 453 millions d’euros en année pleine pour l’aide à domicile : 350 millions pour la revalorisation des plafonds du nombre d’heures d’aide de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) à domicile, dite APA2 ; 78 millions pour un nouveau droit créé de répit des aidants ; 25 millions pour l’augmentation des salaires de 1% de la branche de l’aide à domicile. Les montants ont été fixés par le décret 2016-2012 du 26 février 2016 qui les sécurise pour 2016, 2017 et 2018. Pour 2016, l’Etat les a versés en avril. Les départements ont donc près d’un demi-milliard à leur disposition aujourd’hui pour mettre en œuvre cette nouvelle politique publique de l’âge.

Quelle est la portée du décret du 26 août qui, lui, cible les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) ?

Le chapitre VI du titre III de la loi ASV, vise à clarifier les règles relatives au tarif d’hébergement en  EHPAD et à définir les règles des contrats pluriannuels d’objectifs et de moyens qui vont remplacer les conventions tripartites. Plusieurs textes réglementaires ont ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Nouvel utilisateur ? Créez votre compte

Offre pour l’ensemble des agents de votre collectivité, demandez un devis

Haut de page

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Thèmes abordés Grand âgeSocial

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

VOUS ÊTES ABONNÉ AU MAGAZINE LA GAZETTE DES COMMUNES

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Le numéro d'abonné se trouve sur l'emballage plastique du magazine. Il s'agit de la série des 8 ou 9 premiers caractères du code présent au-dessus de l'adresse postale. Il peut comporter un / ou une lettre.

Dans les exemples ci-contre, les numéros d'abonné sont :
1/1234567 ou A1234567

J'ai jeté l'emballage du magazine. Comment retrouver mon numéro ?

Demandez votre numéro d'abonné auprès du service abonnement : 01 40 13 50 65

VOUS ÊTES ABONNÉ A LA GAZETTE OU AU CLUB PREMIUM

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné vous a été envoyé par e-mail.
Il est composé d’un chiffre puis d’un slash (/) suivi d’une série de 7 chiffres
(exemple : 1/2345678)

Vous ne retrouvez pas votre numéro d’abonné ?

Demandez le auprès du service abonnement :
0 820 320 901 (Numéro Indigo : 0.12€TTC/min)