Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Prévention de la radicalisation

Radicalisation : « les conseils régionaux peuvent aider à structurer des réseaux d’alerte »

Publié le 31/08/2016 • Par Hugo Soutra • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, France

PatrickKaram
CR IDF
Un conseil régional dispose-t-il de marges de manœuvre pour participer à la lutte anti-terroriste ? Affirmatif, répond l’Ile-de-France, dont le vice-président en charge des sports, de la jeunesse et de la vie associative a fait voter début juillet une délibération poussant ses partenaires à mieux prévenir la radicalisation islamiste et faire la promotion des valeurs républicaines. Patrick Karam, par ailleurs ancien inspecteur général de la jeunesse et des sports, nous présente ce plan d’actions régional innovant.

Le Plan d’actions de lutte contre la radicalisation et le terrorisme présenté au printemps 2016 par le gouvernement prévoit la mobilisation des collectivités locales et des conseils départementaux. Pourquoi le conseil régional d’Ile-de-France souhaite-t-il s’engager, lui aussi, dans cette politique ?

Le nombre d’individus radicalisés ne cesse de se multiplier, aujourd’hui, en France. Le phénomène touche désormais tous les profils sociaux, les jeunes mais aussi de plus en plus les femmes. Tout cela fragilise notre pacte républicain, déjà menacé par la multiplication des incivilités, des violences physiques, des propos xénophobes et des injures ou actes à caractère raciste. C’est pourquoi nous sommes convaincus que la responsabilité de lutter activement contre la radicalisation islamiste ne revient pas seulement à l’Etat, mais bien à l’ensemble des acteurs publics.

La région Ile-de-France souhaite briser l’isolement des parents, des associations ou des clubs sportifs en matière de prévention de la radicalisation. Il faut aider tous ces acteurs esseulés à structurer des réseaux d’alerte. D’autant plus qu’une fois que le mal est fait, que le basculement dans le fondamentalisme s’est opéré, il est bien souvent trop tard : la déradicalisation est extrêmement complexe à mettre en œuvre.

Votre initiative répond-elle à des problèmes rencontrés par les réseaux associatifs et les ligues sportives d’Ile-de-France ?

Naturellement ! Et d’ailleurs, il n’y a rien de surprenant à ce que l’un de leurs licenciés ou de leurs adhérents puisse être en voie de radicalisation à l’heure où la société entière est gangrenée par ce problème. Néanmoins, certains clubs et associations totalement désarmés préfèrent malheureusement détourner le regard. Trop souvent, les réseaux, les ligues et les fédérations conscientes du phénomène se réfugient dans l’omerta, de peur d’être stigmatisés et de ternir leur image.

Même chose pour les parents. Le numéro vert mis en place par l’Etat pour signaler un cas en dernier recours semble globalement fonctionner, sauf pour certaines familles populaires, issues de ...

Article réservé aux abonnés Gazette & Club prévention sécurité
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club prévention sécurité

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec les dossiers

Régions

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Radicalisation : « les conseils régionaux peuvent aider à structurer des réseaux d’alerte »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X